Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
les tyrans de ce monde / Depuis Mai 2006

Articles récents

Retour vers l’Etat Islamique et le Khalifa (5)

26 Avril 2017 , Rédigé par Ribaat Publié dans #ETAT ISLAMIQUE & KHALIFA (NEW)

Au nom de Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

Retour vers l’Etat Islamique et le Khalifa (5)

Ribaat

Avril 2017

PARTIE 5

 

-Introduction

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ribaat

Cinquième partie sur le Dossier « Retour vers l’Etat Islamique et le Khalifa » ; religieusement liés aux signes de la fin des temps en Islam, avant le Grand Jour unique de la Résurrection de l’Humanité et des Djinns.

-Réflexion sur l’Etat Islamique et le Khalifa (1/3)

Les Livre de Ribaat : « Livre 41 : « Sheikh Oussama ibn Laden, le retour du Khalifa et le Jihad mondial » / 1er Edition Décembre 2014

Extrait 1/3 :

Ribaat

…LE RETOUR SPECTACULAIRE DE L’ETAT DU KHALIFA AU 1er RAMADAN 1435H : IBRAHIM -ABU BAKR AL BAGHDADI-

Rapport extraordinaire Ribaat 1436H / Décembre 2014

1) LA COMPREHENSION DES EVENEMENTS AU CHAM

Entre la sortie du Livre 40, par celui qui écrit : « Les champs de batailles en Islam : Histoires, Leçons et Prophéties » en 1435H / Février 2014, beaucoup d’évènement ce sont passés jusqu’à ce jour. Pour comprendre le retour spectaculaire du Khalifa sur terre, encore faut-il comprendre par réflexion les évènements au Cham qui ont précédés cette bonne nouvelle dans ce qui va suivre, citation :

 

Au Nom d’Allâh le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

« L’effondrement de la civilisation »

Aboû ‘Omar Al-Madanî

Document inspiré du livre « Al-I’dâd lilhardj » de Cheïkh Aboû ‘Abdillâh ‘Imâd ibn ‘Abdillâh At-Toûnousî.

Le Jeudi 19 du mois de Radjab 1435 de l’Hégire, correspondant au Jeudi 01 Mai 2014.

Louange à Allâh Seul, et que le salut et la paix soit sur le Prophète Muhammad (paix et bénédiction de Allah sur lui) celui qui nous a enseigné tout bien et nous a mis en garde contre tout mal.

Ces lignes sont écrites dans l'urgence, car la situation est grave et les dangers qui menacent la majorité des musulmans sont réels.

Ces lignes sont écrites pour toutes les familles musulmanes, qu'elles se préparent, sortent de leur torpeur et agissent.

Ô homme musulman, lève-toi dès maintenant, ton devoir devant Allâh est de défendre ta Religion et de protéger ta famille, tes frères et tes sœurs.

Nous nous adressons ici à ceux qui ont compris le Tawhîd, unifié Allâh par l'adoration, l'alliance et le désaveu, le jugement et la législation, ceux qui se sont cramponnés au Qor’ân et à la Sounnah, qui ont délaissé le chirk, les innovations ainsi que les péchés.

Nous nous adressons ici à ceux qui ont compris que le monde est dirigé par les ennemis d'Allâh et de Sa religion, élite judéo-maçonnique, dont le seul but est de corrompre la terre pour hâter la venue de leur messie, le grand roi juif qui n'est autre qu'ad-Dajjâl. (1)

Quant aux dirigeants arabes apostats, ils ne sont que de vulgaires esclaves volontaires des sionistes, de l'Arabie saoudite au Maroc.

Quant aux savants du mal, partisans du Tâghoût et rabbins des gouvernements, ils ne sont là que pour endormir les masses, les éloigner de la voie d'Ibrâhîm et les empêcher de détruire ces systèmes politiques de mécréance comme cela est une obligation individuelle pour tout Mouslim. (2)

Les gens de la masse sont quant à eux enchainés par leurs péchés à cette civilisation moderne, au luxe et au confort. L'ignorance à remplacé la Foi, la famille s’est dissoute, le courage et la fierté pour la religion a disparu et ces personnes sont incapables de comprendre que cette civilisation va s'effondrer sous le poids de leurs péchés et qu'il faut s'y préparer.

Si ce qui suit semble étrange à l'ignorant qui s'est détourné du Livre d'Allâh et de la Sounnah, qu’il sache alors que l'Islâm lui-même est étranger à notre époque.

Aboû Hourayrah rapporte que le Messager d'Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit (3) : « L’Islâm a commencé étranger et il redeviendra étranger comme il a commencé, alors j'annonce la bonne nouvelle aux étrangers. » [Rapporté par Mouslim n°145]

I- Les causes de l'effondrement de la civilisation :

La Chute de la civilisation occidentale est une chose irrémédiable et établie dans le Destin (Qadar) d’Allâh car toutes les causes de sa perte sont réunies depuis très longtemps.

1- Les Péchés :

« La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains; afin qu'[Allah] leur fasse goûter une partie de ce qu'ils ont œuvré; peut-être reviendront-ils (vers Allah). » [Coran : sourate 30 verset 41]

Ibn Kathîr a dit dans son exégèse (tafsîr) : Zayd ibn Rafî' a dit : « la corruption est apparue » c'est-à-dire que la pluie ne tombe plus et que la famine apparaisse.

Le sens de la Parole du Très-Haut « La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains » est que les fruits et les récoltes diminueront à cause des péchés.

Aboû Al-‘Âliyah a dit : « Celui qui désobéit à Allâh sur la terre a semé la corruption sur la terre. Car le bon ordre sur la terre et dans les cieux n'advient que par l'obéissance. » (4)

Pour cela il a été dit dans un hadîth rapporté par Aboû Dâwoud : « Une peine prescrite appliquée sur terre est mieux pour les gens que la pluie pendant quarante jours » (5) la cause de cela est que si les peines prescrites sont appliquées, la plupart des gens ou beaucoup d'entre eux vont s'abstenir de commettre les interdits, et les péchés sont la cause du manque de bénédiction dans les cieux et sur la terre. [Tafsîr Ibn Kathîr, volume 5 page 90]

'Abdoullâh ibn 'Omar rapporte : Le Messager d'Allah (paix et bénédiction de Allah sur lui) est venu à nous et nous a dit : « Ô vous les émigrés, cinq choses, si vous êtes éprouvés par elles et je me réfugie auprès d'Allâh qu’ils vous atteignent :

- Si la fornication apparait chez un peuple, qu'il l’a font sans se cacher, une peste apparaitra et des maladies que leurs ancêtres n'auront pas connus. (6)

- S'ils trichent dans les poids et les mesures, ils seront touchés par la famine, la pauvreté, l'injustice de leurs dirigeants.

- S'ils s'abstiennent d'acquitter la zakât, la pluie ne tombera plus du ciel, et ne serai-ce pour les bêtes (7), la pluie ne tomberai pas.

- S'ils rompent le pacte d'Allâh et de son Messager, Allâh leur enverra un ennemi extérieur qui prendra leurs biens.

- Si leurs dirigeants ne jugent pas entre eux par le Livre d'Allâh et Sa révélation ils se combattront les uns les autres. »

[Rapporté par Ibn Mâdjah dans son Sunan n°4019 avec une bonne chaine de transmission (isnâd hasan)]

Médites à quel point tous les péchés cités par le Prophète (paix et bénédiction de Allah sur lui) dans ce hadîth sont présents dans la civilisation actuelle.

La mère des croyants Oum Al-Hakam Zeynab bint Djahch, qu'Allâh l'agrée, rapporte que le Prophète (paix et bénédiction de Allah sur lui) entra chez elle épouvanté et dit : « Nul n'est en droit d'être adoré qu'Allâh, malheur aux arabes pour un mal qui est tout proche. Aujourd'hui un trou comme ceci, et il fit (paix et bénédiction de Allah sur lui) un rond avec son pouce et son index, s'est ouvert dans le barrage de Gog et Magog (ya’djoûdj wa ma’djoûdj). Je dis : « Ô Messager d'Allâh ! Allons-nous périr alors qu'il y a des vertueux parmi nous ? » Il dit : « Oui, quand la corruption et les vices se seront répandus. » [Rapporté par al-Boukhârî et Mouslim voir Riyâdh as-Sâlihîn n°189].

Regarde autour de toi, ne vois-tu pas comment le vice et la corruption se sont répandus ? Les gens ont donné des égaux à Allâh dans l'invocation, le sacrifice, la législation, l'obéissance. Ils s'enivrent d'alcool, de drogues et de musique, forniquent, pratiquent l'homosexualité. Ils ont fondé leur système économique sur l'intérêt et l'usure, …toutes les causes du châtiment sont présentes.

2- Le luxe et le confort matériel :

Quiconque médite le Qor’ân verra que les notables, les riches et les puissants sont les ennemis de la vérité avec laquelle sont venus les Prophètes :

« Et quand Nous voulons détruire une cité, Nous ordonnons à ses gens opulents [d'obéir à Nos prescriptions], mais (au contraire) ils se livrent à la perversité. Alors la Parole prononcée contre elle se réalise, et Nous la détruisons entièrement. » [Coran : sourate 17 verset 16]

« Et Nous n'avons envoyé aucun avertisseur dans une cité sans que ses gens aisés n'aient dit : " Nous ne croyons pas au message avec lequel vous êtes envoyés " » [Coran : sourate 34 verset 34]

Ibn Kathîr dit à propos de ce verset : « Et Nous n'avons envoyé aucun avertisseur dans une cité » c'est-à-dire : de Prophète ou de Messager, « sans que ses gens aisés » ce sont ceux qui possèdent les bienfaits, la richesse et le pouvoir. Qatâdah a dit : ce sont leurs puissants, leurs dirigeants, leurs têtes.

Quiconque étudie et médite l'histoire de l'humanité, des civilisations et des nations verra que lorsqu'une nation se complait dans la richesse, le luxe et le confort, les hommes s'affaiblissent, perdent leur courage, leur instinct guerrier et que cette civilisation ou cette dynastie entre en décadence pour finalement disparaitre.

Les matérialistes, et ils sont nombreux parmi les soi-disant Musulmans, mesurent la valeur d'une société à son niveau de développement, de richesse, de confort, de constructions (8), d’architectures. Alors qu'une société forte est celle qui est accrochée au Tawhîd, suivant le Livre d'Allâh, simple, ascétique et guerrière comme l'étaient les salafs, les compagnons du Prophète (paix et bénédiction de Allah sur lui).

Ô musulman, si tu observes ta communauté tu verras des gens courant derrière les biens matériels et le confort, souvent lâches et paresseux, humiliés devant leurs ennemis, incapable de défendre leur Religion, leur famille et leurs biens s'ils étaient attaqués.

Le Messager d'Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) n'a pas craint pour sa communauté la pauvreté mais il a au contraire craint l'abondance des biens de ce monde :

‘Amr ibn ‘Awf al-Ansârî rapporte que le Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) envoya ‘Oubaydah bnou-l-Djarrâh à Bahrayn pour qu’il en revienne avec l’impôt de capitation (Djiziyyah), il est donc venu avec un bien (mâl) de Bahrayn. Les Ansârs ont entendu la venue de ‘Oubaydah, puis ils ont accomplis la prière de Fadjr avec le Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) ensuite lorsque le Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) a prié et a fait les salutations, il s'en alla. Ils lui barrèrent alors le chemin, le Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui)sourit en les voyant puis il dit : « Je crois que vous aviez entendu que ‘Oubaydah est venu avec quelque chose de Bahrayn » ils ont répondu : « Oui, Ô Messager d’Allâh », il a dit : « Annoncez la bonne nouvelle et ayez bon espoir en ce qui va vous remplir de joie, car par Allâh ce n’est pas la pauvreté que je crains pour vous, mais je crains plutôt qu'on étende sur vous les largesses de ce bas-monde (dounia) comme on les a étendues sur vos prédécesseurs, puis que vous vous concurrencez alors à leur sujet comme ils se sont concurrencés et vous péririez comme ils ont péri » [Rapporté par Al-Boukhârî 3346]

II- Les conséquences de l'effondrement de la civilisation : al-hardj (le meurtre).

L’effondrement viendra sous la forme d’une guerre civile mondiale appelée aussi « la guerre de la faim » comme le reconnaissent les penseurs occidentaux et les spécialistes dans l’investissement qui analysent l’économie.

D’après Aboû Hourayrah, le Prophète Muhammad (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « Le temps passe plus vite, les actions s’amoindrissent, l’avarice se répand, les troubles apparaissent et le Hardj se multiplie » ils dirent : « Ô Messager d’Allâh qu’est-ce que c’est » il dit : « le meurtre (al-qatl), le meurtre (al-qatl) » [Rapporté par Al-Boukhârî n°6652]

D’après Aboû Hourayrah, le Prophète Muhammad (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « Par celui qui détient mon âme en Sa Main, il viendra aux gens un temps où le meurtrier ne saura pas pour quelle chose il a tué, ni le tué pour quelle chose il a été tué » [Rapporté par Mouslim dans son chapitre des troubles (Fitan)]

D’après Aboû Hourayrah, le Prophète Muhammad (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « Par celui qui détient mon âme en Sa Main, le bas-monde ne disparaîtra pas tant que les gens ne connaîtront pas de jour où le meurtrier ne saura pas pourquoi il a tué, ni le tué pourquoi il a été tué » puis on a dit « comment cela se fait-il ? » il répondit : « Al-Hardj (le meurtre) le meurtrier et le tué sont en Enfer (Nâr)» [Rapporté par Mouslim dans son chapitre des troubles (fitan)]

Tous ces ahâdîth signifient, et Allâh est le plus Savant, qu’à l’approche de la fin des temps des grand troubles apparaitront. Certains économistes, militaires et penseurs parmi les mécréants pensent que si le système économique s’effondre, suite aux différentes crises qui ont lieu depuis 2008, les gouvernements s’effondreront, ainsi que les infrastructures comme l’eau, la santé, les services sociaux… Si cela arrivait nul doute que les gens sans valeurs morales, c’est-à-dire la grande majorité, seront prêt à s’entretuer pour un morceau de pain.

III- Que faire face aux conséquences de cet effondrement :

1- Revenir vers Allah et placer sa confiance en Lui.

La première et la dernière chose que doit faire tout musulman pendant ces périodes, et à tout moment, c’est de s’accrocher au câble d’Allâh le Très Haut, de placer sa confiance en Lui, de Lui demander protection contre les troubles apparents et cachés, d’endurer face aux épreuves et de faire tout son possible pour parfaire l’adoration d’Allâh, car les troubles et les épreuves sont purificatrices pour nos péchés et nos diminutions. Qu’il sache surtout qu’il ne lui arrivera que ce qu’Allâh lui a prescrit. Le Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « L’Adoration en période de hardj (meurtre) est comme une émigration vers moi » [Rapporté par Mouslim dans son chapitre sur les troubles (Fitan) n°2948]

Allâh a donc fait en sorte que lors des troubles (Fitan) la récompense (adjr) est augmentée.

2- Faire al-Hidjrah vers là où les Mouwahhidîns sont nombreux et forts.

La Hidjrah consiste à délaisser une terre de polythéisme et de koufr pour se rendre en terre d’Islam.

Délaisser une terre de polythéisme pour une terre d’Islam est une obligation pour cette communauté et le restera jusqu’à l’avènement de l’Heure. Le musulman se doit de ne pas perdre son temps et de quitter dès que possible les terres de mécréance.

Allâh le Très haut a dit :

« Ceux qui ont fait du tort à eux-mêmes, les Anges enlèveront leurs âmes en disant : “Où en étiez-vous ? ” (à propos de votre religion) ils dirent - “Nous étions impuissants sur terre”, dirent-ils. Alors les Anges diront : “La terre d'Allah n'était-elle pas assez vaste pour vous permettre d'émigrer ? ” Voilà bien ceux dont le refuge et l'Enfer. Et quelle mauvaise destination ! A l'exception des impuissants : hommes, femmes et enfants, incapables de se débrouiller, et qui ne trouvent aucune voie. A ceux-là, il se peut qu'Allah donne le pardon. Allah est Clément et Pardonneur. Et quiconque émigre dans le sentier d'Allah trouvera sur terre maints refuges et abondance. Et quiconque sort de sa maison, émigrant vers Allah et Son messager, et que la mort atteint, sa récompense incombe à Allah. Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » [Coran : sourate An-Nisâ (4) Versets 97 à 100]

Ibn Kathîr a dit : Ce noble verset est descendu en général pour quiconque réside au milieu des associationistes (moushrikîn) alors qu’il est capable d’émigrer alors qu’il ne peut établir la religion, il est alors injuste envers lui-même, commettant un péché à l’unanimité, et par le texte de ce verset lorsque le Très Haut dit : « Les Anges enlèveront leurs âmes à ceux qui ont fait du tort à eux-mêmes » c’est-à-dire : par l’abandon de l’émigration (Hidjrah) « en disant : “Où en étiez-vous ? ” » c’est-à-dire : pourquoi êtes-vous restés ici et vous aviez abandonné l’émigration (Hidjrah) « ils dirent : Nous étions impuissants sur Terre » c’est-à-dire : Nous n’étions pas capable de sortir du pays, ni partir sur Terre, « les Anges diront : “La terre d'Allah n'était-elle pas assez vaste pour vous permettre d'émigrer ? ” Voilà bien ceux dont le refuge et l'Enfer. Et quelle mauvaise destination ! »

D’après Samourah Ibn Djoundab : « Sur ce, le Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « Celui qui se regroupe avec un associateur (moushrik) et habite avec lui, il est semblable à lui » [Rapporté par Aboû Dâwoud n°2787]

D’après Djarîr Ibn ‘Abdillâh qui a dit : le Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) a envoyé une sariyyah (groupe de combat) à Khath’am, puis des gens (de cette région) se sont rassemblés pour se prosterner, cela a été rapporté au Prophète (paix et benediction de Allah sur lui) qui leur a ordonné qu’ils payent la moitié du prix du sang et il a dit : « Je suis innocent de tout musulman qui réside au milieu des associateurs (moushrikîn) » Ils dirent : « Ô Messager d’Allâh Pourquoi ? » il dit : « Leur feu ne doit pas se voir » [Rapporté par Aboû Dâwoud n°2645]

Ceux qui vivent dans les pays de mécréance, qui ne se dépêchent pas à faire la hidjrah, et qui ne s’y préparent même pas ; il se peut qu’il leur arrive ce qui est arrivé en Andalousie et de manière plus terrible encore. Des massacres se sont passés en Andalousie au sein des musulmans qui ont refusé de faire la hidjrah quand les chrétiens ont repris la région. Il faut rappeler aussi que les massacres qui se sont passés en Bosnie ne datent pas de si longtemps (1994), lorsque Sarajevo était assiégée et affamée, la ville était sous les feux des snipers. Pour l’instant, les musulmans qui habitent encore en France assistent, à l’heure où ces phrases sont écrites, à des humiliations quotidiennes, à des agressions lâches, à des coups de plus en plus violents, à des tentatives de viols fréquents sur leurs mères et leurs sœurs, à des dégradations de mosquées, à des profanations de tombes, il faut être « aveugle » et très naïf pour ne pas voir que le jour est proche où ils finiront par être tués. D’où l’importance de la hidjrah vers les endroits où les musulmans sont plus nombreux et plus fort.

a) Parmi les meilleurs endroits pour faire al-Hidjrah : le Shâm (9).

Le Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « Ô Allâh béni notre Shâm et béni notre Yémen » [Rapporté par Al-Boukhârî]

Le Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « Et la Foi, lorsque les troubles (Fitan) arrive, est au Shâm » [Rapporté par Ahmad, et il est dans les authentiques d’At-Targhîb]

D’Après ‘Abdullâh Ibn Hawâlah, le Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « Des armées se feront, une armée au Shâm, une armée en Irak et une armée au Yémen » ‘Abdullâh a dit : je me suis levé et j’ai dit : « choisi pour moi Ô Messager d’Allâh ! » il a dit : « Le Shâm, tenez-y, celui qui s’y refuse qu’il rejoigne son Yémen, et irriguez vos terres de ses rivières. Allâh s’est porté Garant pour moi du Shâm et de sa population. » [Rapporté par Aboû Dâwoud et Ahmad]

Selon Abû Dardâ, le Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « La citée des Musulmans au jour de la grande confrontation (Al-Malhamah) se trouve à Al-Ghoûtah proche d’une ville nommée Damas, et c’est là une des meilleures villes du Shâm. » [Rapporté par Aboû Dâwoud 4298] (10)

 

La personne peut se demander pourquoi le Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) n’a pas parler du Hidjâz, qui est actuellement l’Arabie Saoudite ? Que la personne se pose la question.

Après sa fondation en Irak (décembre 2006), dans la grande région d’Al-Anbâr, il y a au Shâm un véritable Etat Islamique (Dawlah Islamiyah) depuis plus d’un an (11). Ce que tout musulman rêvait est enfin une réalité. Plusieurs villes et régions ont été libérées de l’injustice et de la mécréance des milices Nousayrites (12) ainsi que des groupes armés laïques et démocrates (13), il n’y a plus d’endroits de chirk qui sont adorés ou visités (mausolées, idoles…), par la grâce d’Allâh le Très Haut ils ont été détruits, plus de sorciers, plus de charlatans, des tribunaux islamiques ont été instaurés dans chaque localité, les peines légales du Créateur des cieux et de la Terre sont appliquées, désormais le mal et la perversité ne se voit plus, les femmes portent le Hidjâb Char’î (voile légiféré). La sécurité est enfin présente au sein de la société musulmane. Les chrétiens payent la djiziyah (taxe), comme dans la ville de Raqqah. Le Tawhîd pur, la préparation à la défense des terres musulmanes, le Djihâd et l’amour pour la Sharî‘ah sont enseignés du haut des Minbâr mais aussi auprès de la jeunesse musulmane. Les mouhâdjirîn (migrants) et les ansâr (auxiliaires) ainsi que leurs familles reçoivent gracieusement demeure, provision et soutien auprès des responsables des administrations de l’Etat Islamique.

Il est du devoir de chaque mouwahhid (monothéiste pur) de rejoindre l’Etat islamique au Shâm s’il veut suivre le conseil de notre Prophète Muhammad (paix et bénédiction de Allah sur lui) qui ne parle pas sous l’effet de la passion. Qu’Allâh donne victoire aux moudjâhidîn de l’Etat Islamique d’Irak et du Shâm jusqu’à l’instauration du Califat n’en déplaisent à leurs ennemis.

3- Se regrouper avec les Mouwahhidîns près de chez soi pour s'entraider et se défendre.

Si le musulman est dans l’incapacité ou l’impossibilité d’émigrer, il doit tout de même se regrouper avec ses valeureux frères afin de s’entraider, se protéger et se défendre, en créant sa propre Djamâ’ah (groupe) et cela est le moindre mal.

Allâh le Très-Haut a dit :

« Tenez tous fermement au Câble d’Allah et ne vous divisez point ! Rappelez-vous la grâce qu’Allah vous a accordé lorsque, d’ennemis que vous étiez, Il rétablit la bonne entente entre vos cœurs et vous voilà, par sa grâce devenus frères. Vous étiez au bord d’un gouffre de l’Enfer et Il vous en a sauvés. C’est ainsi qu’Allah vous expose clairement Ses Signes, peut être prendrez-vous le Droit Chemin. Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront. » [Coran : sourate La Famille de ‘Imrân 3 Verset 103]

Ibn Kathîr a dit dans son exégèse (tafsîr), volume 2 page 80 : Et Sa (Allâh) Parole « et ne vous divisez point » Il leur a ordonné le groupe (Djamâ’ah) et Il leur a interdit la division, et les hadîths sont nombreux sur l’interdiction de la division et l’ordre de se regrouper et s’unir comme (rapporté) dans l’authentique de Mouslim, le hadîth de Sahl Ibn Abî Sâlih, d’après son père, d’après Aboû Hourayrah que le Massager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « Allâh agrée pour vous trois choses et déteste pour vous trois choses. Il agrée pour vous que vous L’adoriez et que vous ne Lui associez rien, et que vous vous cramponniez tous ensemble au Habl (câble) d'Allâh et ne soyez pas divisés. Et que vous conseillez celui a qui Allâh a donné l’autorité sur vous. Et il déteste pour vous trois choses : les « on dit… » (les commérages), le fait de poser trop de questions, et le gaspillage d’argent ».

Allâh le Très Haut a dit :

« Et ceux qui n'ont pas cru sont alliés les uns des autres. Si vous n'agissez pas ainsi [en rompant les liens avec les mécréants], il y aura discorde sur terre et grand désordre » [Coran : sourate Al-Anfâl 8, verset 73]

Ibn Kathîr a dit : Le sens de la Parole du Très Haut : « Si vous n'agissez pas ainsi, il y aura discorde sur terre et grand désordre » c’est-à-dire : si vous ne vous éloignez pas des associateurs (moushrikîn) et que vous vous détournez des croyants, le trouble (Fitna) apparaitra entre les gens, c'est-à-dire la confusion et le mélange entre le croyant et le mécréant, et il se passera entre les gens un désordre long et abondant.

Allâh le Très Haut a dit aussi :

« Il vous a légiféré en matière de religion, ce qu'Il avait enjoint à Noé, ce que Nous t'avons révélé, ainsi que ce que Nous avons enjoint à Abraham, à Moïse et à Jésus : “établissez la religion; et n'en faites pas un sujet de division”. Ce à quoi tu appelles les associateurs leur parait énorme. Allah élit et rapproche de Lui qui Il veut et guide vers Lui celui qui se repent. » [Coran : sourate Choûrâ 42, verset 13]

D’après Aboû Dardâ’, qu’Allâh soit satisfait de lui, il a dit : « J’ai entendu le Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) dire : Il n’y a pas trois personnes dans une ville ou un village, dont personne parmi eux ne prie (en groupe) sans que le diable les accapare. Je vous recommande le Groupe (Djamâ‘ah), car certes le loup mange le mouton éloigné » [Rapporté par Aboû Dâoud n°547, avec une chaine de transmission authentique]

D’après Ibn ‘Omar, qu’Allâh soit satisfait d’eux, il a dit : Le Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « Si les gens s’avaient ce que je sais de la solitude ils ne passeraient pas une nuit sur une monture » [Rapporté par Al-Boukhârî]

D’après Ibn ‘Omar, qu’Allâh soit satisfait, des compagnons du Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) ont dit : « Nous mangeons et nous ne sommes pas rassasiés » Il a dit : « Il se peut que vous soyez divisés » Ils dirent : « Oui ». Il a dit : « Rassemblez-vous autour de votre plat et mentionnez le nom d’Allâh Il vous bénira en cela ». [Rapporté par Aboû Dâwoud n°3764]

4- Fuir les endroits de troubles, les villes vers les campagnes, les montagnes ou les déserts :

Si on regarde ce que provoquent les catastrophes naturelles, comme à titre d’exemple l’ouragan de Katrina, on peut comprendre ce qui peut se passer en cas de crise économique grave. La Nouvelle-Orléans était une des villes les plus développé du Monde et à cause d’un ouragan, elle est retourné au moyen-âge : plus d’électricité, plus d’eau, des bandes armées dans les rues qui font la loi, l’armée américaine qui met plusieurs jours pour arriver à la Nouvelle-Orléans. Que dire si cela arriverait dans une ville française ou la France entière ?

Al-Boukhârî a dit dans son Authentique : Chapitre « Fait partit de la Religion, le fait de fuir les troubles » : D’après Aboû Sa’îd Al-Khoudrî, qu’Allâh soit satisfait de lui, qui a dit que le Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « Peut s’en faut que la meilleure richesse du Musulman sera un troupeau de bêtes avec lequel il parcourt les cimes des montagnes et les points de chute de la pluie, fuyant ainsi avec sa religion les troubles (Fitan)».

Mouslim a dit dans son Authentique, dans le chapitre des troubles (Fitan), d’après Aboû Bakrah, le Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « Il y aura des troubles (Fitan), celui qui est assis sera meilleure que celui qui marche, celui qui marche sera meilleure que celui qui court, si cela arrive que celui qui a des chameaux qu’il rejoigne ses chameaux, celui qui a des moutons qu’il rejoigne ses moutons et celui qui a une terre qu’il rejoigne sa terre »

5- Se séparer des gens et s'isoler dans les maisons:

Celui qui sera malheureusement dans l’incapacité de faire tout ce qui a été dit, car les troubles l’ont atteint plus vite que prévu ou pour tout autre raison, qu’il reste dans sa maison sans en sortir, comme nous l’a conseillé notre Prophète Muhammad (paix et bénédiction de Allah sur lui) en tant de troubles :

D’après Aboû Kabchah, il a dit : j’ai entendu Aboû Moûsâ dire : le Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « Vous aurez des troubles comme les parties d’une nuit sombre, l’homme sera croyant en se levant et se couchera mécréant, celui qui est assis sera meilleur que celui qui est debout et celui qui est debout sera meilleur que celui qui marche, et celui qui marche sera meilleur que celui qui court. Ils dirent : « Qu’est-ce que tu nous ordonnes ? » Il dit : « Restez dans vos maisons » [Rapporté par Aboû Dâwoud dans le chapitre des troubles (Fitan) n°4262]

6- Faire des réserves :

Le fait de se réfugier dans les montagnes ou les compagnes, et le fait de s’isoler dans les maisons, demande de prendre en considérations des moyens de survie et d’utiliser des provisions :

a- De livres de science, (tafsîr, tawhîd, hadîth, fiqh).

Cela est très important car les temps de troubles sont des temps de grande ignorance. Les gens seront occupés à autre chose qu’à rechercher la science ou à étudier et les véritables savants seront encore plus difficiles à atteindre.

Al-Boukhârî a dit (n°6653) Mousaddad nous a rapporté que ‘Oubaydoullâh Ibn Moûsâ nous a rapporté d’après Al-A’mach, d’après Chaqîq qui a dit : j’étais avec ‘Abdoullah et Aboû Moûsâ qui ont dit : Le Prophète (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « Il y aura avant la venue de l’Heure des jours durant lesquels l’ignorance (djahl) sera descendue et le savoir (‘ilm) disparaitra et le Hardj se multipliera, le Hardj c’est le meurtre »

Pendant les moments de grands troubles il faut penser à ce qu’il n’y ait plus d’électricité, les livres électroniques ne seront désormais plus consultables. Il faut donc mettre de côté dès maintenant des livres qui ont trait à la science utile (‘aquîdah, hadith, fiqh etc…) et imprimer ce qu’il y a de bon et d’utile sur internet.

b- D'eau et de nourriture :

C’est ce qu’a conseillé notre Prophète Yoûsouf (Joseph) en période de famine et de manque. Allâh le Très Haut a dit :

« Et le roi dit : “Et vérité, je voyais (en rêve) sept vaches grasses mangées par sept maigres; et sept épis verts, et autant d'autres, secs. ô conseil de notables, donnez-moi une explication de ma vision, si vous savez interpréter le rêve”. Ils dirent : “C'est un amas de rêves ! Et nous ne savons pas interpréter les rêves ! ” Or, celui des deux qui avait été délivré et qui, après quelque temps se rappela, dit : “Je vous en donnerai l'interprétation. Envoyez-moi donc”. “ô toi, Joseph, le véridique ! éclaire-nous au sujet de sept vaches grasses que mangent sept très maigres, et sept épis verts et autant d'autres, secs, afin que je retourne aux gens et qu'ils sachent [l'interprétation exacte du rêve]”. Alors [Joseph dit]: “Vous sèmerez pendant sept années consécutives. Tout ce que vous aurez moissonné, laissez-le en épi, sauf le peu que vous consommerez. Viendront ensuite sept année de disette qui consommeront tout ce que vous aurez amassé pour elles sauf le peu que vous aurez réservé [comme semence]. Puis, viendra après cela une année où les gens seront secourus [par la pluie] et iront au pressoir.” » [Coran : sourate Yoûsouf 12, versets 43 à 49]

c- De Défense :

Allâh le Très Haut a dit :

« Et préparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d'effrayer l'ennemi d'Allah et le vôtre, et d'autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu'Allah connaît. Et tout ce que vous dépensez dans le sentier d'Allah vous sera remboursé pleinement et vous ne serez point lésés. » [Coran : sourate Al-Anfâl 8, verset 60]

Ibn Kathîr a dit : Puis le Très Haut a ordonné de se préparer aux armes de guerre pour les combattre selon la possibilité et les moyens, il a dit : « Et préparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez » c’est-à-dire : tant que vous le pouvez, comme force et comme cavalerie équipée.

L’Imâm Ahmad a dit : Hâroûn Ibn Ma’roûf nous a rapporté, Ibn Wahb nous a rapporté, ‘Amr Ibn Al- Hârith nous a informé, d’après Aboû ‘Alî Toumâmah Ibn Choufayy, qu’il a entendu ‘Ouqbah Ibn ‘Âmir dire : J’ai entendu le Messager d’Allâh dire alors qu’il était sur le Minbar : « Et préparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez comme force, n’est-ce pas que la Force est le tir ? » [Rapporté par Mouslim]

7- Changer la monnaie qui n'aura plus aucune valeur en or et en argent.

L’auteur du livre « Al ‘idâd lil hardj » a écrit son livre en 1429 de l’Hégire, à son époque 31 grammes d’or valait 750$ et en argent 10$, en 1431 de l’Hégire il a revu le cours de l’or qui a monté à 1350$ pour l’or et 25$ pour l’argent. Il cite un hadîth, dont l’authenticité est à vérifier, rapporté dans les sounân d’Aboû Dâwoud qui nous informe que le Prophète (paix et bénédiction de Allah sur lui) aurait parlé de l’augmentation du prix de l’or et de l’argent jusqu’à ce que le prix de l’argent arrivera à 1/7ème du prix de l’or. L’auteur disait à son temps que pour l’instant ils en étaient à 1/45ème alors qu’elle était à 1/75ème. Ce qui signifie que la réalisation de ce hadîth approche.

L’argent à notre époque sont des chiffres sur un ordinateur, le fait que la monnaie ne correspond plus à rien ni en or ni en argent cela fait des problèmes à nous musulmans par rapport à la jurisprudence (Fiqh), par rapport au calcul de la Zakât. La difficulté, à notre époque, pour calculer la Zakât vient de là, si cette monnaie que nous possédons correspondait à de l’or et à de l’argent on regarderait seulement le montant minimum fixé (le nisab). Mais de nos jours on ne sait même pas si cette monnaie doit être comparé à de l’or ou à de l’argent, bien qu’elle ne correspond ni à de l’or ni à de l’argent. Le fait de revenir à l’or nous faciliterait donc à nous musulmans. Les moyens de finances que nous voyons de nos jours dans les civilisations ne sont pas naturels et sont néfastes.

Mais attention, les gens auront plus besoin de stabilité et de sécurité dans les moments de troubles que d’or et d’argent qui ne pourront de toute façon pas forcément dépenser. Pendant les moments de troubles les musulmans auront plus besoin de se regrouper, de se défendre contre leurs ennemis, d’avoir des livres avec lequel ils pourront étudier leur religion, de juger entre eux selon le Qor’ân et la Sounnah…

8- La bonne nouvelle de l'effondrement de la civilisation de l'idolâtrie et du péché :

a- Le retour du Califat prophétique :

D’Après Houdhayfah, le Prophète (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « La prophétie sera parmi vous tant qu’Allâh voudra qu’elle le soit, puis Il l’ôtera quand Il le décidera. Lui succédera un Califat conforme à l’esprit de la prophétie, il durera ce qu’Allâh désirera qu’il dure, puis il l’ôtera quand Il le décidera. Puis viendra la monarchie forcée (14), elle durera ce qu’Allâh désirera qu’elle dure, puis il l’ôtera quand Il le décidera. S’établira ensuite la monarchie tyrannique, elle durera ce qu’Allâh désirera qu’elle dure, puis Il l’ôtera quand Il le décidera. Puis [reviendra] un Califat conforme à l’esprit de la prophétie, puis il se tut » [Rapporté par Ahmed]

b- La victoire des gens du Tawhîd et le retour aux épées et aux chevaux :

D’après Aboû Hourayrah, le Messager d’Allâh (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « l’Heure ne viendra pas avant que les Romains descendront à Dâbiq (15). Une armée musulmane regroupant des hommes parmi les meilleurs sur Terre à cette époque se dépêchera de Médine pour les contrecarrer. Une fois les deux armées en face, les Romains s’écriront : « Laissez-nous combattre nos semblables qui se sont convertis ! » Les musulmans répondront : « Par Allâh, nous ne laisserons jamais tomber nos frères. » Puis la bataille s’engagera. Un tiers s’avouera vaincu ; plus jamais Allâh ne leur pardonnera. Un tiers mourra ; ils seront les meilleurs martyrs aux yeux d’Allâh. Et un tiers vaincra ; ils ne seront plus jamais éprouvés et ils conquerront Constantinople. Puis, alors qu’ils se mettront à partager les butins (ghanâim) puis auront accrochés leurs épées sur des oliviers, le diable lancera faussement parmi eux l’appel suivant : « L’Antéchrist (ad-Dajjal) vous a remplacé dans vos foyers ! » Alors, ils se hâteront à partir. Une fois arrivés au Shâm, celui-ci sortira. Les troupes musulmanes se prépareront alors à le combattre et disposeront leurs rangs ; mais au moment de la prière, ‘Îsâ (Jésus) fils de Maryam (Marie) descendra et guidera les fidèles. A sa vue, l’Antéchrist fondra comme fond le sel dans l’eau. S’il l’aurait laissé, il aurait fondu jusqu’à la mort, mais l’envoyé d’Allâh le tuera et montrera aux musulmans son sang sur la pointe de sa lance. » [Rapporté par Mouslim n°2897]

D’après Aboû Qatâdah Al-‘Adawî, d’après Yousayr Ibn Djâbir qui rapporte : « Un grand vent de sable s’était levé avec violence un jour à Koufa ; alors un homme qui aimait les évènements extraordinaires dit à Ibn Mas’oûd : « L’heure est venue ! » Ibn Mas’oûd, qui était adossé; s’assit et dit : « L’Heure ne viendra pas avant que les gens ne se partageront plus les héritages et ne se contenteront plus des butins » puis il montra de sa main la direction du Shâm et dit : « Un ennemi se rassemblera là-bas pour combattre les musulmans. Ces derniers aussi se rassembleront pour la bataille. » Je lui dis : « tu insinues par l’ennemi, les Romains ! » Il répondit : « Oui. Il y aura au cours de cette guerre une grande apostasie. Les musulmans engageront dans la bataille un premier escadron qui fera le serment de combattre jusqu’à la mort ou bien la victoire. La nuit tombée, après une dure bataille, les deux camps se replieront sans qu’il n’y ait de vainqueurs ; cependant les hommes de cet escadron périront. Les musulmans engageront alors un second escadron qui fera le même serment puis un troisième, et à chaque fois les deux camps se replieront la nuit sans qu’il n’y ait de vainqueurs ; cependant les hommes de ces escadrons tomberont aussi. Le quatrième jour, le reste des musulmans se lèvera et combattra jusqu’à la victoire finale. L’engagement sera terrible ; comme jamais cela n’a été vu ! Les oiseaux qui voleront dans les airs à proximité du champ de bataille tomberont morts. A la fin de cette guerre, il ne restera d’une famille de cent membres qu’un seul survivant ; Quel butin pourrait alors consoler quiconque ? Et quel héritage se partager ? En ces mêmes moments, les survivants entendront un cri leur annonçant un malheur plus grand : « L’Antéchrist vous a remplacé parmi vos enfants ! » Ils abandonneront alors tout et retourneront chez eux. Ils enverront en éclaireurs dix cavaliers. Le Prophète disait : « Je connais leurs noms, les noms de leurs pères ainsi que la couleur de leurs chevaux. Ce seront parmi les meilleurs hommes sur Terre en ces temps-là » [Rapporté par Mouslim n°2899]

Les seules personnes qui seront capables de faire face à ces troubles ne seront ni les survivalistes parmi les mécréants qui n’ont aucune valeur et qui au bout d’un moment vont s’entretuer, ni les laïques, les nationalistes et démocrates sur qui la Colère d’Allâh descendra, mais se seront seulement ceux qui craignent Allâh et qui fixent leur vie, en groupe (djamâ‘ah), selon le Qor’ân et la Sounnah ; eux seuls seront capables de faire face à ces troubles. Pendant ces grands moments difficiles les gens ne trouveront que les Emirats Islamiques pour se trouver en sécurité et ils se rassembleront autour de ces Etats Islamiques car ils trouveront des gens qui, entre eux, sont justes, partagent, jugent avec une seule et même Loi venant de leur Créateur et non d’une créature… Qui est capable de faire cela sans aucun état d’âme et avec une grande miséricorde pour les musulmans et les mécréants, à part les véritables mouwahhidîn eux-mêmes ? Tout cela préparera ceux qui seront à la tête de ces Emirats à la puissance sur la terre, au retour du Califat prophétique dont nous a parlé le Prophète Muhammad (paix et bénédiction de Allah sur lui), aux grandes batailles, à la conquête de Rome, etc...

En conclusion nous disons que ces paragraphes n’ont pas été écrits pour faire peur aux gens mais pour qu’ils se préparent réellement à recevoir cette grande épreuve (Fitna), une épreuve qui passera et qui enfantera un bien immense pour l’Islam et pour toute l’humanité. Après que la Terre aura été remplie d’injustice et de mal, cette Terre sera purifiée par le Tawhîd et la Sharî’ah sur la voie de la Prophétie, et toutes les Louanges sont à Allâh.

Que la paix et le salut soit sur notre Prophète Muhammad.

La Fondation At-Tawhîd

Note :

(1) Etudiez simplement « Les protocoles des sages de Sion » pour comprendre cela. Voir aussi notre audio sur Youtube : « Le Dajjal et l’alliance judéo-chiite ».

(2) Voir Sahîh al-Boukhârî n°7144,tafsîr Ibn Kathîr, tafsîr du verset 50 de la sourate 5.

(3) Il s’agira chaque fois de la traduction rapprochée du sens des propos du Messager d’Allâh (Paix et bénédiction de Allah sur lui).

(4) اخرجه النسائي ٤٩٠٤ ,٤٩٠٥ و ابن ماجه ٢٥٣٨ باسناد حسن

(5) Rapporté par an-Nassâî n° 4904 et 4905 et Ibn Mâjah n°2538 et son isnâd est hassan, bon

(6) Médites, serviteur d'Allah, sur l'apparition du Sida à la fin des années 70.

(7) C'est-à-dire qu'Allah ne fait pleuvoir que par miséricorde pour les animaux et non pour les hommes pervers et désobéissants.

(8) Certains ignorants considèrent même la décoration somptueuse des mosquées comme une fierté pour les musulmans, alors que le Prophète a interdit cela comme dans Sunan Abî Dâoud n°448 voir nayl al-awtâr vol. 2, page 153.

(9) Il s’agit de la Syrie actuelle mais aussi du Liban, du Sinaï jusqu’à la ville d’Al-A‘rich et de la région d’Al-Anbâr en Irak.

(10) Ces Hadîth sont la preuve que Muhammad est le Messager d’Allâh, à notre époque, les gens qui défendent cette religion sont dans ces trois endroits.

(11) Les Moudjâhidîn de l’Etat Islamique en Somalie (Ash-Shabâb) ont fait éloge à Dawlat Al-Islamiyah en Irak et au Shâm, ainsi que les Moudjâhidîn du Yémen (Ansâr Ash-Sharî’ah) mais aussi les Moudjâhidîn du Sinaï qui eux ont fait pacte d’allégeance. Et de bonnes nouvelles sont à venir inchâ Allâh.

(12) Armée de Bashâr.

(13) Comme Djaych Al-Hourr (l’armée libre) et ceux qui les soutiennent ou s’allient à eux contre l’Etat Islamique.

(14) Forcée (‘âdan) vient du fait de tenir (litt. Mordre) à toutes dents (litt. Molaires) une chose, c’est une expression qui indique ce qui arrivera comme injustice et comme abus de royauté et de pouvoir en cette époque… !

(15) Ville de Syrie proche d’Alep. Voir notre audio sur Youtube : « Le Dajjal et l’alliance judéo-chiite ».

Source: http://abouomaralmadani.wix.com/fondation-at-tawhid#!leffondrement-de-la-civilisation/coz0

Fin citation

Récemment tout le monde a entendu parlait des Fitna entre les Moudjahidin, ceci est une purification des rangs dans le Jihad mondial des valeureux Moudjahidin, ainsi Allah le Stratège nettoie les rangs des hypocrites persévérant en les séparent de ceux qui veulent réellement rétablir le Khalifa bien guidé. Le Hadith à propos de la Jazira (Péninsule arabique) et des Fitan (troubles) et expliqué dans le livre de at-Tuwaijari's : « Itihaf al-Jama'a, I, pp. 75-81 » qui font donc échos dans ce qui est arrivait récemment dans les rangs des Moudjahidin. Voici des extraits :

D’après 'Abdullah Ibn ‘Amr (qu’Allah soit satisfait d’eux deux) qui a dit : Le Messager d’Allah (Paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « Il y aura une fitna qui purifiera (tastanzifu) les Arabes… » Le Prophète (Paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « Jusqu’à ce que les gens forment deux camps : Un de la Foi sans hypocrisie et un de l’Hypocrisie sans foi. »

2) PAROLES DES SAVANTS SUR LE RETOUR DU KHALIFA BIEN GUIDE PRECEDANT L’IMAMA DE AL-MAHDI

Beaucoup ont pensaient, ainsi que celui qui écrit, que le retour du Khalifa, signifiait la venue exclusif de l’Imam Al-Mahdi de la fin des temps. Sa venue et un espoir pour chaque musulman et musulmane, néanmoins, d’après les honorables oulémas (savants) le retour de l’Etat du Khalifa suivant la voie prophétique donnera un élan à l’Islam et précédera donc la venue du prochain Khalife Bien-Guidé Al-Mahdi qui accélèrera phénoménalement cet élan dans le monde, par la Grace de Allah. Nous savions que les vaillants Moudjahidin du monde aspirent au retour de l’Etat Islamique et son Khalifa sur terre et la décolonisation de ses terres occupées par l’ennemi, ce qui est réjouissant c’est que ce retour est arrivé le 29 Juin 2014 au moi béni du 1er Ramadan 1435H, soit 90 ans plus tard après son abolition en 1924 par les complots orchestrés des mécréants. Cette absence du Khalifa est très courte sur plus de 1400 ans d’Histoire de la Oummah musulmane sous les Khalifa légitime.

Voici donc une preuve parmi les preuves sur la légitimité du Khalifa Ibrahim de surnom Abu Bakr Al-Baghdadi (que Allah le raffermisse) dans ce qui va suivre, citation :

 

« Le Califat Bien-Guidé et l’apparition du Mahdi attendu »

Mardi 12 Octobre 2004.

Nom de l'auteur : Dr Husâm Ad-Dîn Ibn Mûsâ `Afânah. Traducteur : Hachem.

Question : Que la paix soit sur vous ainsi que la miséricorde de Dieu et Sa bénédiction. Les gens parlent du Califat Bien-Guidé qui reviendra à la fin des temps et ils prient Dieu pour qu’il revienne. Ce qu’ils font est-il justifié ? Si oui, qui est alors le Mahdi attendu ? Merci pour votre réponse.

Réponse du Docteur Husâm Ad-Dîn Ibn Mûsâ `Afânah : (1)

Le Califat Bien-Guidé reviendra par la Permission de Dieu. Le Prophète Véridique - paix et bénédiction sur lui - nous en a informé, comme cela est attesté par le hadith authentique suivant : « La prophétie demeurera parmi vous aussi longtemps que Dieu le voudra. Puis Dieu la reprendra lorsqu’Il voudra et elle sera remplacée par un califat qui suivra le chemin tracé par la prophétie, et qui demeurera aussi longtemps que Dieu le voudra. Puis Dieu le reprendra lorsqu’Il voudra et il sera remplacé par un pouvoir absolu qui demeurera aussi longtemps que Dieu le voudra. Puis Dieu le reprendra lorsqu’Il voudra et il sera remplacé par un califat qui suivra le chemin tracé par la prophétie ». Et le Prophète se tut (2).

Ce hadith annonce donc l’avènement d’un Califat qui suivra le chemin de la prophétie, bien qu’il n’en spécifie pas l’époque. Ce Califat Bien-Guidé ne correspond pas au règne du Mahdî attendu, mais Dieu reste le plus Savant. Car l’apparition du Mahdî attendu est un signe de l’imminence de l’Heure dernière, et son règne se tiendra peu avant le retour de Jésus - paix et bénédiction sur lui - comme cela est clairement énoncé dans de nombreux hadiths.

Je pense que l’ère du Califat Bien-Guidé est désormais toute proche, dans la mesure où le monde musulman est en train de vivre aujourd’hui l’ère du pouvoir absolu spécifié dans le hadith, ainsi que l’ont remarqué certains savants.

Il faut savoir que la croyance en l’apparition du Mahdî attendu fait partie intégrante du dogme musulman. La preuve en est les nombreux hadiths du Messager - paix et bénédiction sur lui - qui, d’après les experts du Hadith, atteignent le niveau de la concordance abondante (tawâtur).

L’Imâm Ash-Shawkânî écrit : « Le nombre de hadiths relatifs au Mahdî s’élève à cinquante. Les uns sont authentiques, d’autres bons et d’autres faibles. Ces hadiths sont largement concordants entre eux, de manière indubitable et sans équivoque. D’ailleurs, il n’en faut pas tant pour qu’un hadith soit considéré comme étant à large concordance, et ce, quelle que soit la définition de la large concordance qu’on peut prendre dans les ouvrages traitant des fondements du Hadith. En outre, il existe une multiplicité de récits de Compagnons qui annoncent clairement la venue du Mahdî, lesquels récits sont très probablement imputables au Prophète car il n’y a aucune place pour l’ijtihâd dans ce genre de questions ».

Dans son traité doctrinal intitulé Lawâmi` Al-Anwâr Al-Bahiyyah, As-Safârînî écrit : « La croyance au Mahdî fait partie intégrante de la doctrine sunnite ». Il dit à un autre endroit de son livre : « Plusieurs paroles sont rapportées au sujet du Mahdî. Les récits faisant état de sa venue sont si nombreux que leur sens atteint le degré de la large concordance ».

Plus de vingt hadiths relatifs au Mahdî nous ont été transmis par les Compagnons - que Dieu les agrée. Les savants du Hadith y ont vu l’argument probant de sa venue. L’auteur de `Iqd Ad-Durar fî Akhbâr Al-Mahdî Al-Muntadhar a ainsi cité plus de cinquante savants du Hadith qui ont rapporté ces énoncés et se sont appuyé dessus pour établir la venue du Mahdî. On ne peut dès lors plus rejeter tous ces hadiths.

Par ailleurs, j’aimerais attirer l’attention sur certaines choses ayant trait au Mahdî :

  1. Le Mahdî est un homme appartenant à la Famille du Prophète - que Dieu les agrée. Il gouvernera selon la Loi de Dieu, comme cela est rapporté dans les hadiths. L’Imâm Abû Al-Hasan As-Sijistânî dit : « Les récits, remontant au Messager, abondent et concordent pour établir la venue du Mahdî, et pour dire qu’il sera issu de la Famille du Prophète et qu’il règnera pendant sept ans en emplissant la terre de justice ».
  2. Le Mahdî auquel croient les Sunnites n’est pas le Mahdî attendu par les Shî`ites imâmites. Les Shî`ites croient en effet que le Mahdî est Muhammad Ibn Al-Hasan Al-`Askarî qui pénétra dans une fosse souterraine à l’âge de neuf ans en 265 A.H. (879 E.C.), et dont ils attendent la sortie. Cette croyance est fausse et corrompue, en plus d’être une légende n’ayant aucun soupçon de vérité.
  3. Il n’est pas permis de croire que l’Islam ne pourra se relever ni rediriger un État qu’à l’apparition du Mahdî attendu. Les Musulmans ne doivent en aucun cas cesser de travailler pour la reconstruction de l’État islamique, sous prétexte d’attendre la venue du Mahdî. Cette passivité est non avenue.

Le Sheikh Al-Albânî - que Dieu lui fasse miséricorde - dit : « Beaucoup de Musulmans ont dévié à ce sujet de l’opinion juste. Certains d’entre eux croient en effet au plus profond d’eux-mêmes que l’État Islamique ne se reconstruira qu’avec la venue du Mahdî. Il s’agit là d’une chimère et d’un égarement insufflé par le Diable dans les cœurs de nombreuses personnes du commun. Rien, dans les hadiths relatifs au Mahdî, ne laisse entendre une telle idée. Tous ces hadiths du Prophète - paix et bénédiction sur lui - ne font qu’annoncer la venue d’un homme de sa Famille dont il a décrit les traits majeurs, le plus important étant qu’il gouvernera conformément à l’Islam et qu’il répandra la justice sur toute la terre. Il sera à vrai dire l’un de ces rénovateurs, dont nous a parlé le Prophète, que Dieu envoie à chaque début de siècle ».

Et Dieu est le plus Savant.

P.-S. Traduit de l’arabe du site Islamonline.net.

Note :

(1) Le Docteur Husâm Ad-Dîn Ibn Mûsâ `Afânah est professeur de droit et de fondements de la jurisprudence à l’Université de Jérusalem, en Palestine.

(2) Hadith rapporté par Ahmad, Al-Bazzâr et At-Tabarânî ; le hadith a été authentifié entre autres par le Hâfidh Al-`Irâqî et par le Sheikh Al-Albânî.

Source : http://www.islamophile.org/spip/Le-Califat-Bien-Guide-et-l.html

Fin citation

Comme vous pouvez le constater, les musulmans et musulmanes apprennent de l’Islam tout les jours ! En conclusion les savants nous demandent de croire dans le retour du système du Khalifa avant la venue de l’Imam Bien-Guidé Al-Mahdi, et contribuer au retour de ce système légitime de l’Islam. Aujourd’hui cette contribution se renforce par les invocations, les donations, la médiatisation, les travailleurs, les ingénieurs, le soutien des Oulémas du bien et des prédicateurs, les valeureux Moudjahidin et le Jihad mondial. Chaque chose arrive en son temps et Allah le Dieu Unique fait bien les choses, car voici la BONNE NOUVELLE tant attendu par la Oummah :

3) LE RETOUR DU KHALIFA DEVENU REALITE !

Qui pourrait trouver plus spectaculaire dans les évènements de l’Islam aux 20ème et 21ème siècles, si ce n’est LE RETOUR DU KHALIFA en Juin 2014 tant attendu, depuis sa chute en 1924 ? Allah est infiniment inégalable en Stratégie, puisqu’à peine 3 ans après la mort de Sheikh Oussama Ibn Laden (que Allah lui accorde le martyr), voilà la puissance de feu des Moudjahidin aux cotés des Anges, POUR QUE LA PAROLE DE ALLAH SOIT LA PLUS HAUTE par la proclamation du Khalifa Légitime nommé Ibrahim, de surnom Abu Bakr Al-Baghdadi, que Allah le bénisse et le protège, amine.

Cette bonne nouvelle prodigieuse est ici partagée avec vous chers lecteurs et chers lectrices réfléchissants, en abordant un bref aperçu des Médias Jihadiques et Activistes, notamment ceux de l’Etat Islamique béni, telle une aiguille enflammé dans la gorge des médias menteurs et des tyrans de ce monde déroutés par le retour du Khalifa. Les sept étapes pour le retour du Khalifa théoriquement en 2020, et qui fut communiqué et rendu publique par Al-Qaida le 28 Avril 2008 est arrivé plus vite que prévu ! Puis les pressentiments de Aboû ‘Omar Al-Madanî et du Docteur Husâm Ad-Dîn Ibn Mûsâ `Afânah, dans leur articles de Mai 2014 et Octobre 2004, ainsi qu’un de nos frère activiste dans sa vidéo « LA GUERRE DES COEURS ET DES ESPRITS » en 2008, concernant le retour du Khalifa ont étés justes !

Nous vivons, est Allah est plus Savant, des moments Historiques dans le bouleversement du monde. Un jour, selon les hadiths prophétiques, les mécréants concentreront toute leurs forces obscures (80 étendards, à chacune 12000 mécréants !) pour combattre les Moudjahidin à DABIQ une ville proche d’Alep en Irak pour être ensuite tous vaincu, cette zone est actuellement sous contrôle de l’armée du Khalifa béni : «…La flamme s’est allumée en Irak et elle va augmenter par la permission de Allah jusqu’à bruler les armées croisées à Dabiq… » (Le Moudjahidin et Sheikh Aboû Mous‘ab Az-Zarqâwî, chef précurseur du Jihad en Irak, que Allah lui accorde le martyr. Citation message audio 2006)

Aussi, voici le communiqué officiel de cette annonce heureuse, citation :

Au Nom d’Allâh le tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

Le Centre Médiatique Al-Fourqân vous présente le communiqué du Cheïkh, Al-Moudjâhid, Aboû Muhammad Al-‘Adnânî Ach-Châmî le porte-parole officiel de l’Etat Islamique (que Allâh le préserve) intitulé :

« Ceci est la promesse de Allâh »

Le 29 Juin 2014.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Louange appartient à Allâh, le Fort, le Puissant, et que la paix et le salut soit sur celui qui a été envoyé avec l’épée comme une miséricorde pour les mondes. Sur ce, Allâh le très Haut a dit [selon le sens rapproché du verset] : « Allâh a promis à ceux d'entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu'Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l'a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu'Il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M'adorent et ne M'associent rien et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers. » (Coran : sourate 24 verset 55) Succession sur la Terre, Puissance, Sécurité, tout cela est une promesse d’Allâh pour les mouslimîn mais à condition : « Ils M'adorent et ne M'associent rien ».

Avoir Foi en Allâh et s’éloigner de toutes les sortes de Chirk en se soumettant à l’ordre d’Allâh en toute chose, et en Lui obéissant. D’une obéissance qui fait que la passion, les envies, et le penchant sont soumis à ce avec quoi est venu le Prophète (Sallalahou ‘alayhi wa sallam). Cette promesse ne devient réalité qu’avec cette condition. Avec cela il y a la capacité de peupler la Terre, la réformer, enlever l’injustice, répandre la Justice et mettre en place la sécurité ainsi que la tranquillité. C’est avec tout cela seulement qu’est possible l’instauration du Calife dont Allâh a informé les Anges. Sans cette condition, l’autorité n’est qu’un simple royaume, une simple conquête et un gouvernement qui est accompagné par la destruction, la corruption, l’injustice, la peur et l’abaissement de l’homme aux niveaux des animaux. Ceci est la réalité de la succession pour laquelle Allâh nous a créer. Ce n’est pas simplement la royauté, le pouvoir, la conquête et le gouvernement mais c’est le fait de soumettre tout cela et de l’utiliser pour amener les gens vers la législation d’Allâh dans ce qui est un bien pour eux dans cette vie et dans l’au-delà. Tout cela n’est instauré que par l’application de l’ordre d’Allâh, l’établissement de Sa religion et le fait de prendre le jugement de Sa Législation. Ceci est la succession, ceci est le but pour lequel Allâh a envoyés Ses messagers, a fait descendre Ses livres, et pour lequel les sabres du Djihâd ont été dégainés.

Allâh Tabâraka Wa Ta‘âla a anobli la Communauté de Muhammad (Sallalahou ‘alayhi wa sallam) et en a fait la meilleure des communautés parmi les autres. « Vous êtes la meilleure communauté, qu'on ait fait sortir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allâh. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d'entre eux sont des pervers. » (Coran : sourate 3 verset 110) Et Allâh lui a promis la succession, quand elle s’est cramponné à sa Foi et a fait les causes. « Allâh a promis à ceux d'entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu'Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l'a donnée à ceux qui les ont précédés.» (Coran : sourate 24 verset 55) Il lui a donné le contrôle du Monde et la gouvernance de la Terre. Mais tout cela si elle remplit une condition : « Ils M'adorent et ne M'associent rien ». Allâh lui a donné la Puissance. « Or c'est à Allâh qu'est la puissance ainsi qu'à Son messager et aux croyants. Mais les hypocrites ne le savent pas. » (Coran : sourate 63 verset 8)

Oui, la puissance appartient à cette communauté, une puissance tiré directement de la Puissance d’Allâh Tabâraka wa Ta’âla, une puissance qui est mêlée à la Foi dans le cœur des croyants. Si la Foi est ancrée profondément dans le cœur, cette puissance l’est aussi profondément. Cette puissance ne faiblie pas, une puissance qui ne fléchie pas, même si les épreuves et les difficultés sont grandes car cette fierté et celle de la meilleur des communautés, la Communauté de Muhammad (Sallalahou ‘alayhi wa sallam). Une communauté qui n’accepte pas l’humiliation, qui n’accepte pas la soumission à un autre qu’Allâh, qui n’accepte pas la transgression, qui n’accepte pas l’injustice « Et qui, atteints par l'injustice, ripostent. » (Coran : sourate 42 verset 39) Une communauté fière, noble, qui n’accepte pas l’oppression, cela car Allâh l’a envoyé pour sortir les serviteurs de l’adoration des serviteurs vers l’adoration du Seigneur des serviteurs. Car c’est Allâh qui l’appui, Allâh est avec elle, Il l’aide, Il la secours, « C'est qu'Allâh est vraiment le Protecteur de ceux qui ont cru; tandis que les mécréants n'ont pas de protecteur. » (Coran : sourate 47 verset 11) Ceci est la communauté de Muhammad (Sallalahou ‘alayhi wa sallam), lorsqu’elle est véridique avec Allâh, Allâh accompli Sa promesse. Allâh Tabâraka wa Ta’âla a envoyé notre Prophète (Sallalahou ‘alayhi wa sallam), les arabes étaient dans une djâhiliyah (ignorance) profonde et dans un égarement aveugle, ils étaient nus, et ils avaient faim, c’était une communauté qui était derrière toute les autres, noyé dans l’égarement, personne ne faisait attention à elle, soumise et humiliée devant Kisra et Qaysar. Elle se soumettait au vainqueur. Le Très Haut a dit : « bien qu'ils étaient auparavant dans un égarement évident » (Coran : sourate 62 verset 2) et le Très Haut a dit : « Et rappelez-vous quand vous étiez peu nombreux, opprimés sur terre, craignant de vous faire enlever par des gens. » (Coran : sourate 8 verset 26) Qatâdah a dit au sujet du tafsîr de ce verset : « Cette partie des arabes étaient parmi les gens les plus humiliés, ils avaient faim, ils étaient ignorants et nus, on les mangeait et eux ils ne mangeaient pas, celui qui vivait parmi eux vivait triste ou malheureux et celui qui mourrait parmi eux finissait dans le feu de l’enfer » Fin de citation rahimahullâh.

Une délégation de compagnons est rentrée chez Kisrah Yazdadjar, le jour d’Al-Qâdissiyah pour l’appeler à l’Islâm, il leur dit : « Je ne connais pas sur la Terre une nation plus malheureuse, moins nombreuse et plus divisée que vous. Nous chargions les faibles pour nous protéger. Les perses ne vous attaquez pas et vous ne pensiez même pas à vous rebeller contre nous » Tout le monde c’est tût, Al-Moughîrah Ibn Chou’bah lui a répondu et parmi ce qui lui a dit : « Ce que tu as dit à propos de notre mauvaise situation est vraie, il n’y avait pas pire que nous, quant à notre faim elle était terrible, nous mangions les scarabées, les scorpions et les serpents, et nous voyons que cela était notre nourriture, quand à nos maisons c’était le dos de la terre (nous n’en avions pas), nous n’avions comme habits que les poils des chameaux et la laine des moutons, notre religion était de nous entretuer, l’un d’entre nous enterrait sa fille vivante, de peur qu’elle mange sa nourriture. » Ceci était l’état des arabes avant l’Islâm, les tribus divisées, dispersées, se combattant les uns les autres, soufrant de la faim et attaqué par tous. Lorsqu’Allâh leur a donné le bienfait de l’Islâm, Il les a rassemblé, a unis leur rang, leur a donné la puissance après l’humiliation, les a enrichi après la pauvreté, Il a uni leurs cœurs, et ils sont devenus par le bienfait d’Allâh des frères. Le Très Haut a dit : « Il a uni leurs cœurs (par la foi). Aurais-tu dépensé tout ce qui est sur terre, tu n'aurais pu unir leurs cœurs; mais c'est Allâh qui les a unis, car Il est Puissant et Sage » (Coran : sourate 8 verset 63)

Allâh a enlevé de leur cœur la rancœur et le ressentiment, ils se sont unis dans la Foi et la crainte d’Allâh est devenue leur balance, ils ne faisaient pas la différence entre l’arabe et le non-arabe, entre l’occidental et l’oriental entre le blanc et le noir, entre le riche et le pauvre. Ils ont délaissé le nationalisme et les appels de la Djâhiliyah (l’ignorance), ils ont porté l’étendard de Lâ ilâha illAllâh, ils ont combattu dans le sentier d’Allâh avec sincérité et en étant véridique. Allâh les a élevé avec cette religion, Il les a rendu puissant avec Son Message, il les a anobli et en a fait les rois de la Terre et les maitres du Monde.

Notre cher Communauté, Ô meilleur des communauté, Allâh Tabâraka wa Ta’âla donne à cette communauté en un an ce qu’Il ne donne pas à une autre communauté pendant des années et même des siècles. Elle a réussi en vingt-cinq ans seulement à abattre les deux plus grands empires qui n’aient jamais existé et ils ont dépensé ce trésor dans le sentier d’Allâh. Ils ont éteint le feu des Madjoûs (Zoroastriens), ils ont mis à bat la croix, avec un petit nombre de personnes et peu de préparation. Ibn Abî Chaybah rapporte dans son Mousannaf selon Housaïn Ibn Abî Wâ-il, Sa’d Ibn Abi Waqqâs est arrivé à Qâdissiyah et avec lui des armées, nous n’étions pas plus de sept mille ou huit mille quant aux mouchrikîn ils étaient environ soixante mille avec des cavaliers lorsque nous sommes venus pour la bataille ils dirent : « rentrez chez vous, vous n’êtes pas assez nombreux, ni assez fort et vous n’avez pas assez d’armes » les compagnons dirent : « Nous rentrerons pas chez nous » Ils se sont mis à rire de nos flèches et à dire « douk – douk » les comparant à des fuseaux. Oui ma Communauté, ceux-là étaient les bergers nus et sans chaussures, ceux qui ne reconnaissait pas le mal du bien ni la Vérité du Faux. Ils ont rempli la Terre de Justice comme elle avait été remplie d’injustice et d’oppression.

Et cela n’a pas été accompli grâce à leur force et leur grand nombre ni à cause d’une intelligence supérieure. Non, mais cela a été accompli grâce à la Foi en Allâh Tabâraka Wa Ta‘âla et le fait de suivre la guidée du Prophète Muhammad (Sallalahou ‘alayhi wa sallam).

Ô communauté du Prophète Muhammad (Sallalahou ‘alayhi wa sallam), qui est toujours la meilleure des communautés, tu as toujours la fierté (‘Izzah) et bientôt tu retrouveras la gouvernance et L’adoré de cette communauté dans le passé est Celui qu’elle adore aujourd’hui. Et celui qui l’a secouru dans le passé et Celui qui lui donnera la victoire aujourd’hui.

Il est venu le temps pour des générations, qui ont été noyés dans les mers de l’humiliation, abreuvé de déshonneur, attaqué par les plus viles créatures, après un long sommeil dans les ténèbres de l’insouciance, le temps est venu pour la Oummah de Muhammad (Sallalahou ‘alayhi wa sallam) de se réveiller de son sommeil, d’arracher les oripeaux de l’infamie, de se débarrasser des habits de l’humiliation et de l’ignominie. Le temps des lamentations des plaintes est fini et l’aube de la puissance est en train de se lever. Le soleil du Djihâd brille, les lumières du bien annoncent la bonne nouvelle et à l’horizon apparait le triomphe et nous voyons les signes de la Victoire. La bannière de l’Etat Islamique, la bannière du Tawhîd flotte et étend son ombre d’Alep à Diyala, les remparts des Tawâghît ont été enfoncés, leurs bannières ont été mis à bas, leurs frontières détruites, leurs armées sont soient morts, soient prisonniers, soient vaincus ou défaits. Les musulmans ont la puissance et les mécréants l’humiliation, les gens de la Sounnah sont des maitres anoblis et les gens de l’Innovation sont humiliés et avilis. Les peines Prescrites sont appliquées, toutes les lois. Les tranchées ont été creusées, les croix ont été brisées, les tombes (adorés) ont été détruites, les prisonniers ont été libérés par le tranchant de l’épée et les gens partout dans l’Etat Islamique sont en sécurité dans leurs biens et leurs personnes. Les détenteurs de l’Autorité ont été nommé ainsi que les juges, la djiziyyah a été imposé, les biens de la Zakât, du butin, et l’impôt terrien ont été récoltés. Les tribunaux islamiques ont été établis pour trancher entre les désaccords, montrer les injustices, les péchés apparents ont été éliminé. Dans les mosquées, des cours et des cercles de science ont été organisé.

Et la religion, grâce à Allâh, est purement pour Lui, il ne reste plus qu’une seule chose, une obligation collective qui plonge la communauté dans le péché si elle la délaisse, une obligation oubliée depuis que la communauté a délaissé la puissance mais qui est présente dans le cœur de tout mouslim, croyant, comme un espoir qui flotte dans le cœur de tout Moudjâhid et Mouwahhid : Le Khilâfah (Califat).

Le Khilâfah, l’obligation délaissé de notre temps, Allâh le Très Haut a dit : « Lorsque Ton Seigneur confia aux Anges: «Je vais établir sur la terre un vicaire «Khalifa» » (Coran : sourate 2 verset 30)

Al-Qourtoubî a dit, dans son tafsîr, « ce verset est une preuve de l’obligation de nommer un Imâm et un Calife qu’on écoute et à qui on obéit, que les gens se rassemblent et que les règles du Calife soit appliquées. Il n’y a pas de divergence sur cela dans la communauté ni entres les imâms sauf ce qui l’est rapporté de Assam et il était au sujet de la loi d’Allâh « Assam » (Sourd). »

En se basant sur cela le conseil consultatif (shoûra) de l’Etat Islamique c’est rassemblé et ont discuté de cette question. Ils ont vu que grâce, à Allâh, l’Etat Islamique possède toutes les conditions du Khilâfah, que les musulmans sont dans le péché s’ils délaissent cette obligation et qu’il n’y a aucun empêchement ou excuse légiférée qui nous protégerait de ce péché si nous retardions l’établissement du Khilâfah.

L’Etat Islamique a donc décidé, représenté en cela par les gens d’autorité et de noblesse, parmi les dirigeants, les chefs militaires et le conseil consultatif, de proclamer le Califat. De proclamer l’établissement du Califat Islamique, de nommer le Calife des musulmans et de prêter serment d’allégeance au Cheïkh, au Moudjâhid, à l’Adorateur, l’Imâm, le Dévoué, au Moudjaddid (revificateur) descendant de la ligné prophétique, le serviteur d’Allâh : Ibrâhîm Ibn ‘Iwâd, Ibn Ibrâhîm, Ibn ‘Alî, Ibn Muhammad Al-Badrî Al-Hâchimî Al-Housaynî Al-Qourachî par sa lignée, As-Sâmourrâ-î par sa naissance, Al-Baghdâdî pour l’endroit où il a fait ses études et où il a habité. Il a accepté le Bay‘ah et il est devenu par cela Imâm et Calife de tous les musulmans partout dans le monde. L’Etat Islamique supprime de son nom « en Irak et au Châm » dans toutes les questions administratives et officielles et son nom devient « l’Etat Islamique » à partir de la date de cette déclaration.

Nous attirons l’attention des musulmans qu’à partir de la proclamation du Califat il devient une obligation pour tous les musulmans de faire serment d’allégeance et de secourir le Calife Ibrâhîm, qu’Allâh le préserve, et tous les émirats, groupes, autorités et organisations qui peuvent être atteint par son pouvoir ou son armée son vain et nul. L’Imâm Ahmad (qu’Allâh lui fasse miséricorde) a dit, dans la version de ‘Abdous Ibn Mâlik Al-‘Attâr : « Celui qui a pris le pouvoir par l’épée, qui est devenu calife et a été nommé Amîr Al-Mou’minîn (Chef des croyants), il est interdit à celui qui croit en Allâh de passer une seule nuit sans le considéré comme Imâm, qu’il soit pieux ou pervers. » Le Calife Ibrâhîm, qu’Allâh le préserve, regroupe toutes les conditions du Khilâfah (Califat) qui ont été citées par les gens de science. Les gens de l’autorité et de la noblesse lui ont fait serment d’allégeance en Irak et il a succédé à Aboû ‘Omar Al-Baghdâdî, qu’Allâh lui fasse miséricorde, son pouvoir s’est étendu sur de grandes contrées de l’Irak et du Châm. Et la Terre, aujourd’hui est soumise à son autorité et à son ordre, de Alep jusqu’à Diyala. Alors craignez Allâh, Ô serviteurs d’Allâh, obéissez à votre Calife et secourrez votre Etat (Dawlah) qui augmente de jour en jour en puissance et en nombre pendant que ses ennemis sont assiégés et brisés.

Venez Ô musulmans ; rassemblez-vous autour de votre Calife afin de redevenir les rois de la terre et les chevaliers de la guerre, venez afin de vivre forts et nobles. Sachez que nous combattons pour une religion qu’Allâh a promis de secourir, pour une communauté à qui Allâh a décrété la puissance, l’élévation et à qui Il a promis qu’il ferait hériter la Terre. Venez Ô vous les musulmans vers votre puissance, car par Allâh si vous mécroyez à la démocratie, à la laïcité, au nationalisme et autres parmi les déchets de l’Occident et que vous reveniez à votre religion et à votre ‘Aqîdah (croyance) alors par Allâh vous gouvernerez la Terre, l’Orient et l’Occident se mettront à vous. Ceci est la promesse d’Allâh sur vous, ceci est la promesse d’Allâh sur vous.

« Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants. » (Coran : sourate 3 verset 139) Ceci est la promesse d’Allâh pour vous. (Coran : sourate 3 verset 160) Ceci est la promesse d’Allâh pour vous. « Ne faiblissez donc pas et n'appelez pas à la paix alors que vous êtes les plus hauts, qu' Allâh est avec vous, et qu'Il ne vous frustrera jamais [du mérite] de vos œuvres » (Coran : sourate 47 verset 35) Ceci est la promesse d’Allâh pour vous. « Allâh a promis à ceux d'entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu'Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l'a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu'Il a agréée pour eux. » (Coran : sourate 24 verset 55) Venez vers la promesse d’Allâh car Allâh ne trahi pas Sa promesse. Ceci est un message aux groupes et organisations sur toute la surface de la Terre, les Moudjâhidîn, ceux qui agissent pour secourir la religion d’Allâh, et qui élèvent les slogans islamiques, et aux chefs et émirs nous disons : Craignez Allâh en vous-même, craignez Allâh dans votre Djihâd, craignez Allâh pour votre Oummah. « O les croyants! Craignez Allâh comme Il doit être craint. Et ne mourez qu'en pleine soumission. Et cramponnez-vous tous ensemble au «Habl» (câble) d'Allâh et ne soyez pas divisés » (Coran : sourate 3 verset 102-103). Par Allâh, nous ne voyons pas pour vous une excuse légitime de vous détourner du soutien de cet Etat (Dawlah). Prenez une position qu’Allâh agréera de vous, la vérité est apparu, c’est un Etat, c’est une Etat pour les musulmans, c’est un Etat pour les opprimés, pour les orphelins, les veuves, les pauvres, si vous la secourez c’est pour vous même, c’est un Etat, c’est le Califat. Il est temps maintenant de mettre fin à la division et à la dispersion des forces qui n’ont rien à voir avec la religion d’Allâh. Et si vous trahissez l’Etat Islamique, ou que vous le prenez comme ennemi, vous ne lui ferait aucun mal mais vous vous ferez du mal qu’à vous-même. Ceci est un Etat, l’Etat des musulmans, et il vous suffit ce qu’a rapporté Al-Boukhârî, qu’Allâh lui fasse miséricorde, de Mou‘âwiyah (qu’Allâh l’agrée) qu’il a entendu le Messager d’Allâh (sallallâhou ‘alayhi wa sallam) dire : « Cette ordre appartient à Qoreych, nul ne leur dispute sans qu’Allâh ne le précipite en Enfer, tant qu’ils établissent la religion. »

Quand à vous soldats des groupes et des organisations, sachez qu’après cette puissance et la proclamation du Califat, vos organisations et vos groupes n’ont plus de légitimité et il est interdit à quiconque d’entre vous, qui croit en Allâh, qu’il passe une seule nuit sans rentrer sous l’autorité du Calife. Et si vos chefs essayent de vous manipuler en vous disant que ce n’est pas un Califat, et ils ont déjà essayé de vous manipuler avant en disant que ce n’est pas un véritable Etat (Dawlah), que c’est une illusion, jusqu’à ce que vous soit venu la certitude que c’est un Etat. Et la certitude vous viendra que c’est le Califat avec la permission d’Allâh.

Et sachez que rien ne retarde plus la victoire que la présence de ces groupes car ils sont des causes de divisions et de divergence qui font perdre la force. « Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes, de ceux-là tu n'es responsable en rien » (Coran : sourate 7 verset 159), « Revenez repentants vers Lui; craignez-Le, accomplissez la Salât et ne soyez pas parmi les associateurs parmi ceux qui ont divisé leur religion et sont devenus des sectes, chaque parti exultant de ce qu'il détenait. » (Coran : sourate 30 verset 31-32). Et sachez que vos émirs n’ont trouvé pour vous détourner du rassemblement du Califat et de ce bien grandiose que deux excuses nulles et faibles, la première : la même accusation qu’ils ont utilisé dans le passé que c’est un Etat de Khawâridj et d’autres accusations dont la fausseté a été établi dans les villes gouvernée par l’Etat (Dawlah), la deuxième : que vos émirs vous donneront de faux espoirs en disant que « Ceci n’est que temporaire et passager, les Kouffâr ne laisserons pas cela durer, les nations de la mécréance ne laisseront pas cela durer, bientôt tout cela sera détruit, les soldats qui auront survécus se réfugieront aux sommets des montagnes, aux creux des vallées, dans les profondeurs des déserts ou au fond des prisons, et qu’enfin nous ne pouvons pas délaisser le Djihâd élitiste, loin des hôtels, des conférences, des bureaux, des lumières et des caméras. Nous voulons diriger la communauté, le Djihâd de cette communauté ». Malheur à ces Emirs et malheur à cette communauté dont ils veulent diriger le Djihâd, la communauté des laïques, la communauté des démocrates, la communauté des nationalistes, la communauté des Mourdji’ah, des Ikhwân, et des Souroûriyah. « Il leur fait des promesses et leur donne de faux espoirs. Et le Diable ne leur fait que des promesses trompeuses. » (Coran : sourate 2 verset 120) Et l’Etat Islamique demeure (bâqiyah) par la volonté d’Allâh, demandez aux groupes en Irak et à leurs dirigeants, combien de fois on-ils eu de faux espoir que l’Etat disparaisse et ils étaient bien plus forts et plus nombreux. « N'ont-ils pas parcouru la terre pour voir ce qu'il est advenu de ceux qui ont vécu avant eux? Ceux-là les surpassaient en puissance » (Coran : sourate 30 verset 9) Quand à vous soldats de l’Etat Islamique réjouissez-vous de ce secours car ce jour fait enrager tous les mécréants et beaucoup d’entre eux sont prêts à mourir de rage, aujourd’hui les croyants se réjouissent du secours d’Allâh, aujourd’hui les hypocrites sont humiliés, les rawâfid, les sahawât, les apostats sont couverts de déshonneur, aujourd’hui les Tawâghît de l’Orient tremblent de peur et de terreur tout comme les nations de la mécréance en Occident. Aujourd’hui les bannières du diable et de son parti s’abaissent et les bannières du Tawhîd et de ses gens s’élèvent. Aujourd’hui la puissance est pour les musulmans. Aujourd’hui la puissance est pour les musulmans. Notre Califat est de retour même si ça ne plait pas à certains, le Califat est de retour et nous demandons à Allâh qu’Il le mette sur la voie de la Prophétie. L’Espoir est en train de se réaliser, le rêve devient réalité, réjouissez-vous, vous avez parlez et vous avez dit vrai, vous avez fait une promesse et vous avez tenu. Je vous prends à témoin de cette victoire qui ne vous ai pas venu, après le bienfait d’Allâh Tabâraka wa Ta’âla, si ce n’est sur le sang et les cadavres des milliers de vos frères qui vous ont précédé. Ils étaient les meilleurs gens de la terre, nous les pensons comme cela et Allâh les jugera et nous ne purifions personne devant Allâh. Ceux qui ont porté cette bannière ont tout sacrifié pour elle jusqu’à leur vie, pour vous porter cette bannière et ils l’ont fait. Qu’Allâh leur fasse miséricorde et les récompense pour le bien qu’ils ont fait pour l’Islâm. A vous de préserver ce lourd dépôt, à vous de porter cette bannière avec force, arrosez-là avec votre sang, élevez-là au-dessus de vos cadavres et mourrez sous elle jusqu’à ce que vous la transmettiez, inchâ Allâh, à ‘Îsâ Ibnou Maryam (Jésus fils de Marie). Ô soldat de l’Etat Islamique, Allâh Tabâraka wa Ta‘âla nous a ordonné le Djihâd, et nous a promis la Victoire ne nous l’a pas rendu obligatoire. Mais aujourd’hui Allâh Tabâraka wa Ta‘âla nous a donné cette Victoire. Nous avons donc proclamé le Califat en application de l’Ordre d’Allâh Tabâraka wa Ta‘âla.

Nous l’avons annoncé car par la grâce d’Allâh nous en possédons toutes les conditions et que nous avons la capacité de l’établir, donc nous appliquons l’ordre d’Allâh Tabâraka wa Ta‘âla. Et nous sommes excusés, inchâ Allâh, en cela. Et il ne nous importe pas si ce Califat ne devait durer qu’un seul jour ou une seule heure, et à Allâh appartient la décision. Si Allâh le fait durer et l’augmente en force c’est par sa bienfaisance seul car la Victoire ne vient que de Lui. Si elle disparait ou s’affaiblit sachez que se sera à cause de nous et à cause de nos péchés alors nous la défendrons inchâ Allâh. Et nous la ferons revenir sur la voie de la prophétie Inchâ Allâh.

*Celui qui a pour objectif d’atteindre les sommets*Tout ce qu’il atteint en cela est, pour lui, aimé*

Ô soldat de l’Etat Islamique, vous allez être confronté à des Malâhim (de grandes batailles) qui donneront des cheveux blancs aux enfants et des troubles divers et des épreuves dont ne sera sauvé que celui à qui Allâh à fait Miséricorde. Ne sera affermi dans ces épreuves que celui qu’Allâh voudra. A la tête de ces tentations : La vie d’ici-bas, attention à ne pas vous concurrencer dans celle-ci et rappelez-vous la grandeur du dépôt que vous portez sur vos épaules. Vous êtes devenus les gardiens de la Terre d’Islâm, vous êtes devenus les protecteurs, et vous ne préserverez ce dépôt que par la crainte d’Allâh en secret et en public et ensuite par les sacrifices, la patience et le sang.

*Je n’ai rien vu de pire qu’un peuple *Qui au lieu d’accomplir leur effort renonce*

Puis sachez, que l’une des plus grandes cause de cette Victoire est votre unité et le fait que vous ne vous divisez pas et le fait que vous écoutiez et que vous obéissez à vos émirs et que vous patientez en cela, alors rappelez-vous cette cause et préservez cela. Rassemblez-vous et ne vous divisez pas. Faites attention, faites attention à ne pas rompre le rang. Que l’un d’entre vous soit emporté par les oiseaux que de rompre les rangs. Quand à celui qui veux rompre les rangs mettez lui une balle dans la tête et faites en sortir ce qu’il y a quel qu’y soit.

Le Messager d’Allâh (Sallalahou ‘alayhi wa sallam) a dit : « Celui qui fait serment d’allégeance à un Imâm qui met sa main dans la sienne, et qui lui donne le fruit de son cœur qu’il lui obéisse tant qu’il le peut s’il en vient un autre qu’il dispute son pouvoir qu’il lui frappe son cou qui qu’il soit. » Rapporté par Mouslim selon ‘Abdoullâh Ibn ‘Amr (radhi Allâhou ‘anhoumâ).

Et Abou Hourayrah rapporte que le Messager d’Allâh (Sallalahou ‘alayhi wa sallam) a dit : « Celui qui m’a obéit à obéit à Allâh et celui qui m’a désobéi à désobéit à Allâh celui qui obéit à l’Emir m’a obéit, celui qui a désobéit à l’Emir m’a désobéit. Al-Imâm est un bouclier, on combat derrière lui et on se protège par lui. S’il ordonne la crainte d’Allâh, et est juste, il sera récompensé, s’il fait autre chose il aura ce qu’il mérite » (Rapporté par Al-Boukhârî.)

Ô vous soldats de l’Etat Islamique, il me reste une chose à vous dire, ils chercheront les causes pour vous attaquer et ils vous enverront des ambiguïtés, s’ils vous disent : « comment pouvez-vous annoncer le Califat alors que vous n’avez pas rassemblé la communauté, les groupes, les escadrons, les parties, les sectes, les rassemblements, les assemblées, les armées, les fronts, les mouvements, les organisations... Ils ne vous ont pas accepté » alors dites-leur : « Or, ils ne cessent d'être en désaccord (entre eux), sauf ceux à qui ton Seigneur a accordé miséricorde. » (Coran : sourate 11 verset 118-119) Ils ne ceux sont jamais rassemblés et ils ne se rassembleront jamais sauf ceux à qui Allâh a fait Miséricorde. Ensuite l’Etat (Dawlah) ne rassemble qu’avec ceux qui veulent se rassembler. S’ils vous disent : « Ne les avez-vous pas consulté afin de les excuser et qu’ils ne tombent pas dans le péché », dites-leur : « Nous ne pouvions pas retarder cela. Et je me suis précipité vers Toi, Seigneur, afin que Tu sois satisfait. » (Coran : sourate 20 verset 84) Et dites leurs : « Qui devons-nous consulter ? Alors qu’ils ne nous reconnaissent pas comme un Etat, alors que l’Amérique, la Grande-Bretagne et la France nous reconnaissent comme un Etat. Qui devons-nous consulter ? Devrions-nous consulter ceux qui nous ont trahis ou devrions-nous consulter ceux qui nous ont laissé tomber ? Devrions-nous consulter ceux qui se désavouent de nous ou qui incite à nous combattre ou qui nous prennent en inimitié ou ceux qui nous combattent ?»

*Entre moi et les fils de mon oncle tout est différent jamais ils ne me secourent mais s’ils m’appellent à leur secours je m’y précipite*

S’ils vous disent : « Nous ne voulons pas de vous » dites-leurs : « Nous pouvions l’établir par la grâce d’Allâh, c’était une obligation de le faire, nous nous sommes donc hâter à accomplir l’ordre d’Allâh Tabâraka Wa Ta‘âla. « Il n'appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu'Allâh et Son messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le choix dans leur façon d'agir. » (Coran : sourate 33 verset 36) Et dites-leur : « Nous avons versé pour cela des rivières de sang, nous avons établi les fondations sur des cranes et nous avons construit cet édifice sur nos blessures, nous avons patienté face à la mort, à la prison, aux trahisons, nous sommes passés par les épreuves en rêvant de ce jour. Allons-nous nous attarder ne serait-ce qu’un seul instant alors que nous avons atteint le but » Et dites-leur : « Nous l’avons pris par le tranchant de l’épée, par la force, en conquérant et avec colère, nous l’avons établi alors que des gens étaient contre nous, nous l’avons établi en frappant des cous, par des attentats, des explosions et par la destruction. Nos soldats ne voient pas la difficulté, ils sont des lions lorsqu’ils sont en guerre et ils ont bu le sang des mécréants. » Notre Califat est de retour en toute certitude et notre Etat (Dawlah) a été bâti, les poitrines des croyants ont été guéries et les cœurs des mécréants sont remplies de crainte. Et pour finir nous annonçons aux musulmans la bonne nouvelle du mois de Ramadân béni et nous demandons à Allâh Tabâraka Wa Ta‘âla d’en faire un mois de Victoire, de Puissance pour les musulmans et qu’Il fasse de ses jours et de ses nuits un châtiment pour les rawâfid, les sahawât et les apostats (mourtadîn).

« Et Allah est souverain en Son Commandement: mais la plupart des gens ne savent pas. » (Coran : sourate 12 verset 21)

Sources :

http://ansar-alhaqq.net/forum/showthread.php?t=23266

https://www.youtube.com/watch?v=qSQUE78WgNM

PDF: https://ia902505.us.archive.org/28/items/poa_25984/FR.pdf

Fin citation

Les intentions et les buts des Moudjahidin et du Khalifa sont clair comme du Crystal: Elever la Parole de Allah sur Sa terre entière sous les Khalifa successif, jusqu’à transmettre ce dépôt béni au PROPHETE JESUS (paix sur lui) lors de sa prochaine descente sur terre, conformément aux hadiths sur les signes de la fin des temps. En effet, l’Islam prévaudra par l’Etat Mondial Islamique sous le Khalifa du Prophète Jésus, ainsi LE ROYAUME DE ALLAH sur terre sera accompli pour le bonheur des gens, et l’injustice disparaitra totalement ! En ce moment, les allégeances (Bay’ah) au Khalifa d’Ibrahim par les différents groupes de Moudjahidin, les (Oulémas) Savants du bien et les Activistes musulmans dans le monde ne font qu’augmenter au fur et à mesure que le temps passe, et que les armées mécréantes trépassent face à l’avancée de l’armée du Khalifa, jusqu’à la venu prochaine du Khalifa de Al-Mahdi de la fin des temps et qui rassemblera une armée énorme de Moudjahidin et continueront inlassablement sur le droit chemin contre l’injustice des tyrans de ce monde.

Ceux qui placent leur confiance en Allah et qui méditent les évènements, verront que la Sagesse et la Stratégie de Allah s’étalent Divinement à long terme pour préparer le terrain propice à Son Royaume sur toute la terre, comme l’Histoire en témoigne au début de la prophétie du dernier Prophète Mohammed (paix et bénédiction de Allah sur lui) et l’expansion de l’Etat de l’Islam dans une partie du monde !

(Fin extrait des Livres de Ribaat)

Note importante : …Suite Sixième partie

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>