Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
les tyrans de ce monde / Depuis Mai 2006

Les champs de bataille en Islam (1)

18 Avril 2017 , Rédigé par Ribaat Publié dans #ETUDES & ANALYSES

Au nom de Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

Les champs de bataille en Islam (1)

Article du Frère Shawq du Forum Al Mourabitoune, Avril 2007.

Révision Ribaat

Posté en Septembre 2009

Correction, rajout et remise en forme Février 2014.

Mise à jour Avril 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

La Tombe des Shuhadaa de la Bataille de Badr.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Bataille de Badr : les forces en présence : C’est la toute première Bataille des croyants à cause de l’hostilité des Idolatres Mecquois. 313 Musulmans formant l’armée du Prophète Mohammed (paix et bénédiction de Allah sur lui) met en Déroute 1000 Idolatres Mecquois.

 

 

 

 

 

Jabal Ouhud (La Montagne de Ouhud)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Bataille de Ouhud : forces en présence : 700 Musulmans contre 3900 Idolatres Mecquois. Au début les Musulmans attaquer l’ennemi et avait l’avantage sur les Mecquois, après avoir perdu beaucoup d’hommes et le manque de confiance, les Mecquois prirent la fuite. A ce moment là les musulmans commirent une erreur fatal : la majorité des archers qui bloqués le passage vers les collines posèrent leurs armes pour ramasser le butin, au lieu d’obéir au Prophète Mohammed (paix et bénédiction de Allah sur lui) et de poursuivre l’ennemi en dehors du champ de bataille. Les Idolatres Mecquois prirent cette occasion d’attaquer les musulmans par derrières mais ils étaient trop épuisés pour prendre Médine ou fairent descendre les Musulmans des hauteurs de la montagne d’Ouhud. Ils prirent vengeance en torturant les blessés, et mutilaient les morts musulmans. Dans cette bataille, 70 Musulmans furent martyrisés et 70 blessés. Les Idolatres Mecquois perdirent 22 guerriers. Après cette bataille la Foi (iman) des musulmans en ressortit plus renfocé.

 

 

La Bataille de Khaybar : 1600 Musulmans prirent part à cette bataille et s’avancèrent vers les 7 forteresses de Khaybar peuplé de 20000 juifs, car les juifs de Kaybar complotaient constament en aidant les Idolatres de la Mecque pour tuer le Prophète Mohammed (paix et bénédiction de Allah sur lui) et les musulmans. Après la conquète de 5 forteresses par les musulmans, les Juifs envoyèrent l’un de leurs meilleurs guerriers, Harith, frère de Marhab. Les soldats musulmans furent figés de peur en voyant le puissant Harith s’avancer vers eux. Mais, le compagnon Ali (que Allah soit satisfait de lui) releva le défi et après une courte bataille, mit Harith à terre. La mort de son frère enragea Marhab. Il sortit du fort armé jusqu’aux dents prêt à commettre un meurtre. Il était vêtu d’une grosse armure et portait un bonnet de pierre sous son casque. Alors qu’il défia les Musulmans, il récita son chant de guerre : « Les murs de Khaybar témoignent que je suis Marhab, le meilleur guerrier, et quiconque m’affronte sur un champ de bataille se retrouve recouvert de son propre sang. ». Ali s’avança et dit : « Je suis l’homme appelé Haidar, lion sauvage, par sa mère. Sur le champ de bataille, je viens très vite à bout de mes ennemis. » Le combat commença entre les deux guerriers et impressionnèrent les spectateurs. Soudain, Marhab lança sa lance à trois pointes sur Ali qui l’esquiva et donna un puissant coup sur la tête de Marhab. L’épée de Ali traversa le casque de pierre, le bonnet et la tête de Marhab jusqu’à ses dents et tomba raide mort. Après cela les juifs furent mis en Déroutes mettant fin à leurs complots incessants contre l’Islam.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Bataille d’Al Mu’tah : village d'al-Mu'tah, dans la vallée du Jourdain : Khalid Ibn Waleed (que Allah soit satisfait de lui) y dirigea une armée de 3.000 Musulmans contre plusieurs dizaines de milliers d’Idolatres Romains. Les Musulmans renportèrent la Victoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Bataille de Ta’if : les montagnes de Ta'if : Le Prophète Mohammed (paix et bénédiction de Allah sur lui) y mena une expédition et y organisa le siège des tribus de Thaqif et Hawazin pendant deux semaines. Il été accompagné d'un millier de Compagnons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Bataille de Al-Qadisiyyah [Irak] : Le Khalife Omar Ibn Al Khattab envoit Sa'ad Ibn Abî Waqqas avec 30000 Musulmans mettent en Déroute l'armée Idolatre Perse, composé de 120000 guerriers. Au premier jour de la bataille, la cavalerie arabe est mise en déroute par les éléphants de guerre Perse. Le troisième jour, l'infanterie musulmane parvient à renverser la situation. Les Perses ont tentés de fuir. Le général perse Rostam Farrokhzād fut capturé et eut la tête tranchée. Moušeł III Mamikonian et deux de ses neveux ainsi que Grigor de Siounie et ses fils périrent également. Shahriyar de l'importante famille des Kanarangiyan fut également tué alors que les généraux Hurmurzan le Mède et Firuzan le Parsig s'enfuirent. Les pertes des Perses ont été énormes, alors que les Arabes ne perdirent que 7 500 hommes. Une des conséquences directes de cette défaite fut la Chute de la capitale de l'empire Ctésiphon dès l'année suivante.

 

 

 

 

 

La Bataille de Yarmouk [Jordanie] : la vallée de Yarmouk: Sous le commandement de Khalid Ibn Waleed (que Allah soit satisfait de lui), 24.000 Musulmans affrontèrent 150.000 Idolatres Romains. Cette bataille ouvrit la voie à la conquête du Sham. C'est aussi durant cette bataille que trouva le martyre 'Ikrimah Ibn Abi Jahl. Les Musulmans perdirent 3 000 martyrs et les Romains, 100 000 soldats. Parmi les martyrs :

- Jurjah Ibn Bhudiyah

- `Ikrimah Ibn Abû Jahl

- Amr Ibn Ikirimah

- Salamah Ibn Hisham

- `Amr Ibn Sa`îd

- Aban Ibn Sa`îd

- Hisham Ibnn al-`Aas

- Habbar Ibn Sufyan

- Tufayl Ibn `Amr

Commentaire du Frère al-Asma'î : « Il est rapporté dans le livre « Futûh al-buldân » dont je vous recommande la lecture, est disponible sur le net, que des musulmanes livrèrent un combat violent contre les mécréants le jour de Yarmûk, Hind exhortait les musulmans à frapper les ennemis avec leurs épées. On rapporte aussi que 'Ikrima aurait dit: « J'ai combattu le Messager à toutes occasions et maintenant je fait fuir des Rûm (Romains) ! Qui me prête serment d'allégeance pour combattre jusqu'à la mort ? » Ensuite il affronta avec courage et force les troupes infidèles et fut tué par la grâce d'Allah, on retrouva sur lui plus de 70 blessures. »

Commentaire du Frère Oussama Al Afghani : « Un grand BarakAllahu fik. Il est important de connaitre les détails des batailles qui ont montrer que ce qui est le plus important n'est pas le nombre de combattant mais la qualité de ceux-ci. »

 

Partager cet article

Repost 0