Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
les tyrans de ce monde / Depuis Mai 2006

Leçon sur l'impérialisme Américain

13 Avril 2017 , Rédigé par Ribaat Publié dans #ETATS-UNIS

Au nom de Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

Leçon sur l'impérialisme Américain

fusa2.free.fr

Organisation contre l'impérialisme américain.

28/01/2004

 

Révision Ribaat

Posté en Mai-Juin 2009

Mise à jour Avril 2017


 

Auteur : Grégoire Faber

L'auteur de cet article est Américain, source : http://www.polyscope.qc.ca/article.php3?id_article=101

C'est le temps de mettre les pendules à l'heure.

Les États-Unis ne sont pas les défenseurs de la démocratie. C'est bien triste ce qui est arrivé à New York (11 Septembre 2001), mais je ne me joindrai pas à la chorale de gens qui pleurent les victimes. Malheureusement, je ne suis pas choqué ou surpris que cela soit arrivé. En fait, je m'y attendais même. La politique étrangère des États-Unis en est une du profit à tout prix. Jamais ne sont-ils intervenus dans un pays avec le but de protéger la démocratie. Leur machine de propagande, sûrement la mieux huilée au monde, est constamment en train de raconter qu'une intervention militaire est nécessaire, la majorité du temps dans un pays du tiers-monde, afin de protéger la démocratie.

En fait, ce qu'il faut comprendre c'est que ce que les médias et le gouvernement veulent dire est il faut protéger nos investissements et s'assurer que le climat politique reste favorable à nos exploitations économiques. Les agissements des États-Unis au cours de la seconde moitié de ce sont absolument épouvantables. On peut commencer avec la guerre du Vietnam, les États-Unis ont envahi le Sud du pays et ont rapidement commencé à le bombarder et à massacrer les paysans. Lorsque la riposte du Nord commença, les ÉU ont clamé alors qu'ils protégeaient le Sud contre l'envahissement des communistes du Nord. En fait, ce qui se passait là-bas est que le Vietnam se défaisait de ses liens colonialistes avec la France et voulait finalement développer sa propre économie de subsistance.

Voyant un énorme marché se refermer et les possibilités d'investissements et d'exploitation des ressources naturelles disparaître, les ÉU ont envahi l'ensemble du Vietnam. Il ne fallait pas que le communisme se répande, c'est à dire, il ne faut pas que les autres petits pays de l'Asie du Sud-Est suivent l'exemple du Vietnam et ferment ainsi leurs marchés et l'accès à leurs ressources naturelles. Une fois que les ÉU ont rendu le Vietnam invivable après 15 ans de guerre et laisser derrière eux une charnière couverte de mines anti-personnel avec une économie désastreuse, ils se sont tapés le Cambodge et le Laos pendant les années 70. Ils ont littéralement massacré des centaines de milliers de gens, des paysans innocents qui ne faisaient que vivre et qui ne savaient même pas qu'ils habitaient dans un pays nommé Laos.

Tout ceci au nom de la lutte contre le communisme, qui en fait n'est qu'un euphémisme pour justifier les campagnes de terreur Américaines. Évidemment, une fois que les ÉU passaient dans le coin, ils laissaient derrière eux des gouvernements corrompus qui faisaient exactement ce que les ÉU voulaient : opprimer la population, s'assurer qu'il n'y ait pas de soulèvements populaires car c'est mauvais pour les investissements et faire régner la terreur. Ensuite en 1975, les ÉU ont orchestré le pusch qui a mis Suharto au pouvoir en Indonésie. Son armée était entièrement financée par les ÉU et ce sont des armes Américaines qui ont servi au massacre et à la répression que subit le Timor Oriental depuis cette date.

Vraisemblablement, ce sont aussi des armes américaines qui ont servi à massacrer les Timorais lors de leur vote de séparation (98% pour) en 1999. Pendant les années 70 et 80, les ÉU agissaient aussi en Amérique du Sud et en Amérique. Ils ont notamment déposé le Président Allende au Chili (et ont imposé Pinochet), Allende avait été élu démocratiquement, mais avait le malheur d'être socialiste et voulait sortir son pays de la pauvreté. Pinochet a massacré des milliers de gens et a fait régner la terreur pendant des décennies. Le Guatemala fût le premier pays de la région à avoir des élections démocratiques. Lorsque les ÉU ont vu que le gouvernement prônait l'agriculture de subsistance et redonnait des droits aux paysans, ils ont déposé le gouvernement et instauré et financé un régime de terreur. Ce dernier était composé de groupements armés qui se promenaient de village en village et qui massacraient tous les paysans, religieux et travailleurs sociaux. Tout ceci dans le but de libérer les terres agricoles et de permettre aux grandes multi-nationales Américaines de venir s'imposer et de forcer les paysans à travailler pour un salaire misérable, les subjuguant ainsi à une pauvreté perpétuelle.

La liste est tellement longue, il y a littéralement nulle part sur terre ou les ÉU n'ont pas fait sentir leur présence. Heureusement pour nous, l'impérialisme Américain s'est limité en Occident à l'inondation des marchés de leur culture fast-food . On peut continuer avec le Salvador, la Colombie, le Nicaragua, Haïti, la Somalie… Et bien sûr il y a Israël, symbole flagrant de l'arrogance Américaine. Toutes ces atrocités ont eu lieu et ont toujours lieu. La raison pour laquelle on a des légumes et des fruits au milieu de l'hiver est parce qu'on exploite les pays du tiers-monde. Imaginez, les bananes Dole qui poussent en Amérique Centrale y poussent depuis des siècles et ne servaient qu'à nourrir les habitants de la région jusqu'à ce qu'un jour une bande armée opérant au nom de la multinationale massacra presque tout le monde sur les terres et décréta que la terre appartenait dorénavant à Dole.

Les fruits que nous bouffons ont eux-mêmes été nourri du sang des paysans, ce même sang se retrouve ensuite dans nos estomacs trop gonflés. On entend parler de rien de tout ça. J'en savais un peu ici et là, mais les médias ne nous racontent pas du tout l'ampleur des désastres et des calomnies causés par l'impérialisme Américain. La raison pour ceci est toute simple : les médias sont l'organe de voix du capitalisme. Ils appartiennent à d'énormes multinationales qui n'ont comme intérêts que de nous garder dans le noir et de nous renseigner sur Céline Dion et Britney Spears. Il y a les 2/3 de la planète qui se font exploiter par l'Occident et ensuite on se demande comment un tel acte de désespoir peut avoir lieu ? Moi j'ai peur pour le futur, car les masses de gens exploités en ont marre et ils commencent une Révolution.

Il ne faut certainement pas oublier que les gens au pouvoir lors de la Révolution Française considéraient sûrement les révolutionnaires comme des terroristes, il faut plutôt prendre conscience des conséquences de nos actes et de notre style de vie et examiner l'impact que ça a dans le monde. Il est clair que le statu quo ne peut continuer et le seul moyen d'éviter une guerre sanglante qui ne fera que mener à d'autres actes de terrorisme est de changer le système. Il ne faut pas laisser le gouvernement américain agir drastiquement, il ne faut pas laisser les ÉU massacrer un autre peuple innocent au Moyen Orient, il ne faut pas laisser le gouvernement canadien suivre les ÉU dans leurs démarches empiriques. Cependant, il ne faut pas se déresponsabiliser, il ne faut pas regarder la situation et seulement critiquer les ÉU, car tous les pays de l'Occident profitent du système capitaliste et ils sont tous en danger parce qu'ils sont tous coupables.

Nous serons toujours une cible du terrorisme tant et aussi longtemps que nous n'adressons pas la question de l'équité dans le monde. Cependant, il ne faut surtout pas oublier que la violence ne règlera jamais le problème que nous sommes en train de vivre. Il faut s'attaquer aux sources du malaise en analysant avec une profonde introspection le monde dans lequel nous vivons et les conséquences de notre mode de vie. Je suggère à tout être sensible de lire les textes de Noam Chomsky, professeur de linguistique au MIT, mon texte s'appuie fortement sur ses thèses.

Finalement, je veux souligner que je crois qu'il y a de l'espoir. Je suis certain qu'une grande majorité de gens n'aime pas se sentir responsable de la mort ou de la souffrance. Alors si tout le monde prend le temps de se renseigner et de prendre conscience des répercussions que nos actions causent à travers la planète, nous pourrons nous en sortir en modifiant nos modes de vie…

Source : http://fusa2.free.fr/?Rub=Article&Act=Lire&Ent=1&ID=105

Partager cet article

Repost 0