Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
les tyrans de ce monde / Depuis Mai 2006

Le mensonge de la taxe carbone

18 Avril 2017 , Rédigé par Ribaat Publié dans #ETUDES & ANALYSES

Au nom de Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

Le mensonge de la taxe carbone

Ribaat

3 Rapports

La « Taxe Carbone » une usurpation de la part des mécréants pervers assoiffaient d’argent illicite par le Mensonge et la Propagande.

Posté en Octobre 2012

Mise à jour Avril 2017

 

Introduction

Une des branches tentaculaire du Taghout Nouvel Ordre Mondial (N.O.M) (1) et son Ministère des Impôts Vampirique sur le Réchauffement Climatique qui est un : TOTAL MENSONGE DES MECREANTS !

En effet, le Réchauffement Climatique de la Terre est un Fait Naturel prouvé par la science moderne, c’est une des Lois de Allah pour Sa Terre ! Les mécréants du N.OM assoiffaient d’argent illicite utilisent les mensonges des « gaz carbonique » et autre duperie pour prétexter des montagnes de taxes dite « taxe carbone » aussi bien au particulier qui achète une voiture récente qu’aux entreprises. Pour comprendre cette vérité il suffit de lire les preuves scientifiques géologiques et islamiques DANS CES TROIS RAPPORTS :

1er Rapport

http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=135622&highlight=sahara+vert

07/01/2011, 15h26

Par Yassdu92

Scientifiquement, il a été prouvé et démontré que Le grand désert de la péninsule arabique (littéralement le Quart Vide), était un jour rempli de prairies et de rivières. Le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, a parlé, avec une très grande exactitude : (l’Heure ne se lèvera pas avant que la terre des arabes ne redevienne des prairies et des rivières) [Rapporté par Mouslim]. (Donc, la péninsule arabique était des prairies et des rivières et il viendra le jour où il retournera comme il l’était !!)

D'autres recherches ont révélé que la région du Pôle Nord deviendra probablement un désert aride. Donc une partie de l'Europe sera touché alors que le moyen orient y compris le nord de l'Afrique seront des terres fertiles !

Qu’en pensez-vous ???

07/01/2011, 17h53

Par Kems

Le prophète Mohammed , paix et bénédiction de Dieu sur lui, a parlé, avec une très grande exactitude : (l’Heure ne se lèvera pas avant que la terre des arabes ne redevienne des prairies et des rivières) [Rapporté par Mouslim]. ( Donc, la péninsule arabique était des prairies et des rivières et il viendra le jour où il retournera comme il l’était !!)

Les recherches récentes et les photos satellites ont montré que l'Arabie était prairies et rivières.

07/01/2011, 18h16

Par Khachkhach

(l’Heure ne se lèvera pas avant que la terre des arabes ne redevienne des prairies et des rivières) bein justement le processus est en marche !

à lire ...!

07/01/2011, 22h53

Par PetiteBrise

Excellent ton post kems et surtout le commentaire de jardinier !

Dommage je l'ai raté auparavant !

Ce qui est louche c'est que cette étude n'a pas abordé le moyen-orient et l'Afrique du nord mais elle s'est focalisé surtout sur la région Sahel !

== ça se voit que l'avenir de la planète sera entre nos mains qui sait !

Les données satellites montrent « que, en effet, au cours de la dernière décennie le Sahel est devenu plus vert, » a déclaré Haarsma.

« Cette question est toujours plutôt incertaine, » a déclaré Haarsma.

Claussen, de Max Planck, a dit que l'Afrique du Nord est la région faisant l’objet du plus grand désaccord entre théoriciens du changement climatique.

08/01/2011, 18h04

Par Nadyr

Si le Prophète Mohammed (sws) l'a dit c'est que cela se passera inch'Allah.

Effectivement la péninsule arabique était une immense "prairie" avant d'être le désert qu'il est. Le Sahara aussi d'ailleurs en passant, même si ce n'est pas le sujet, car dans le Sud algériens on a retrouvé notamment ce n'est pas le seul argument des représentations typiques d'animaux vivant dans des milieux naturels du genre (rivières, herbes, plantes etc...)

A savoir comment cela se produira ? Allah ou alem, un changement climatique sans doute, mais pas celui qu'on vit actuellement car la planète se réchauffe. Enfin simple déduction personnelle.

PS: Je retire mon dernier paragraphe, je viens seulement de voir ton post kems ! Intéressant !! Super intervention de Jardinier au passage il a tout dit !

08/01/2011, 18h27

Par Nadyr

Je regardé National géographique abu dabi (traduit en arabe) et ils ont mi une map monde qui prédit les changement climatique

Une fois je la trouve je la poste ici

Et du coté Sahara c'est tout un nouveau climat qui verra le jour après que bien sur elle passe par une période de chaleur extrême pendant une 50 ene d'année puis on verra peut a peut un peut de précipitation dans la région du sahara pareil et plus claire dans le désert d'Arabie

Et dans la map petit a petit le sahara deviens de plus en plus verte

Quand au climat saharien il va séjournée au nord de l'Afrique et au méditerranée

y a aussi le canada , russie, l'australie ou le changement climatique sera bénéfique

08/01/2011, 18h36

Par Khachkhach

(…) voici un sujet écrit à propos du Sahel et le sahara en générale

http://news.nationalgeographic.com/news/2009/07/090731-green-sahara.html

08/01/2011, 19h35

Par maB2rOc

je regardé la video et je me disait bin nous on sera brulé sous le soleil à 60 et 70 degré les habitants du nord du maghreb

et les gentils touarg, les mauritaniens (chhal nhabhom ) nos frère du tchad (ignoré) vont hérité le Sahara vert ! Dans le prochain siècle sauf si sa s’accélère.

alard yaritoha ila 3iabdi salihoun !

CORAN Sourate 21.verset 105. « Nous avons certes écrit dans les Psaumes, après l'avoir gravé dans le Livre céleste, que la Terre serait l'héritage de Nos bons serviteurs. »

ajoute cela :

http://www.lepoint.fr/actu-science/exploit-climatique-on-a-fait-pleuvoir-dans-le-desert-03-01-2011-126222_59.php

12/01/2011, 09h18

Merci nadyr pour le lien très intéressant cet article, au Maroc je crois que ces les montagnes de l’atlas qui empêche la pluie d’arriver jusqu'au désert

http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=135622&highlight=sahara+vert

02/08/2009, 10h52

Par kems

Est-ce le changement du climat qui fait verdoyer le désert saharien ?

National Geographic News

Désertification, sécheresse, et désespoir, voilà ce que réserve le réchauffement de la planète à une grande partie de l’Afrique. C’est à quelque chose près ce que nous entendons.

De nouveaux signes décrivent un scénario tout autre, montrant que la hausse de la température pourrait bien bénéficier aux millions d'Africains des régions les plus sèches du continent.

Les scientifiques voient maintenant, dus aux précipitations accrues, des signes de verdissement dans le désert du Sahara et dans les régions environnantes.

Si elles s’affirment, ces pluies pourraient revitaliser les régions ravagées par la sécheresse, les régénérer au bénéfice des communautés agricoles.

Cette tendance au retrait du désert est confortée par les modèles climatiques qui prédisent un retour aux conditions qui transformèrent le Sahara en une savane luxuriante, il y a quelques 12.000 ans.

La verdure pousse

Les régions de reprise des pousses vertes se détachent sur les images satellite, notamment au Sahel, un endroit semi-désertique bordant le sud du Sahara, qui s'étend sur quelques 2.400 miles (3.860 km).

Selon une nouvelle étude de la revue Biogéosciences, les photos prises entre 1982 et 2002 révèlent un renouveau considérable de la verdure dans tout le Sahel.

Cette étude fait penser qu’il y a un énorme boom de végétation dans les régions centrales, notamment au Tchad et à l'ouest du Soudan.

Selon Martin Claussen de l'Institut Max Planck de météorologie à Hambourg en Allemagne, qui n'était pas impliqué dans la nouvelle étude, cette transition pourrait survenir parce que l'air chaud a une plus grande capacité à emmagasiner l'humidité, ce qui engendre à son tour plus de pluie.

« La capacité de l'air à retenir l'eau est le principal moteur, » a déclaré Claussen.

Il a ajouté que la tendance au verdissement est affirmée par les données d'autres satellites.

Pas un seul scorpion

Alors que les images satellites ne permettent pas de distinguer les plantes comme les herbes qui vont et viennent avec les pluies, les enquêtes de terrain donnent à penser que le dernier changement végétatif est solidement enraciné.

Selon Stefan Kröpelin, un spécialiste du climat de l'unité de recherche africaine à l'université de Cologne en Allemagne, partout en Afrique du Nord de nouveaux arbres, comme les acacias, sont en plein essor.

« Les arbrisseaux apparaissent et deviennent de plus grands arbustes. C'est complètement différent que d'avoir un peu plus de petites herbes. »

En 2008, Kröpelin, qui n’est pas impliqué dans la nouvelle recherche par satellite, s'est rendu au Sahara occidental.

« Les nomades m’ont dit qu'il n'y a jamais eu autant de pluies que ces dernières années, » a déclaré Kröpelin. « Ils n'avaient jamais vu autant de terres à pâturage. »

Il a expliqué que c'est un scénario semblable à l'est de la région saharienne, au sud-ouest de l’Egypte et au nord du Soudan, un lieu désertique et reculé qu’il a étudié pendant vingt ans.

« Avant, il n'y avait pas un seul scorpion, pas un seul brin d'herbe, » a-t-il dit.

« Vous avez maintenant des gens qui font paître leurs chameaux dans ces régions, qui pourraient bien ne pas avoir servi depuis des centaines ou même des milliers d'années. Vous voyez le retour des oiseaux, des autruches, des gazelles, même des sortes d'amphibiens reviennent, » dit-il.

« Cette tendance s'est poursuivie pendant plus de 20 ans. Elle est incontestable. »

Un avenir incertain

Certains modèles climatiques ont prédit une explosion dans la croissance des plantes.

Par exemple, en 2005, une équipe dirigée par Reindert Haarsma, du Royal Netherlands Meteorological Institute à De Bilt aux Pays-Bas, a prévu des pluies plus importantes dans l'avenir au Sahel.

Dans Geophysical Research Letters, cette étude prédisait que les précipitations à la saison des pluies de juillet à septembre augmenteraient de près de deux millimètres par jour d’ici à 2080.

Les données satellites montrent « que, en effet, au cours de la dernière décennie le Sahel est devenu plus vert, » a déclaré Haarsma.

Cependant, tous les climatologues ne sont pas d'accord sur la façon dont le changement climatique affectera le Sahel : Des études simulent une diminution des précipitations.

« Cette question est toujours plutôt incertaine, » a déclaré Haarsma.

Claussen, de Max Planck, a dit que l'Afrique du Nord est la région faisant l’objet du plus grand désaccord entre théoriciens du changement climatique.

Prévoir comment sera affectée cette région par le réchauffement de la planète est compliqué par sa taille immense et par le caractère imprévisible de l'influence des vents de haute altitude qui dispersent les pluies de mousson, a ajouté Claussen.

« De la moitié des modélisations climatiques résulte une tendance plus humide, et de l’autre moitié une tendance plus sèche. »

Original: news.nationalgeographic.com/news/2009/07/090731-green-sahara.html

02/08/2009, 12h32

Par sandaryo

Très intéressant, mais est-ce que le réchauffement de la terre veut dire qu'il y aurait plus de pluies ?...., ce serait un étrange paradoxe que je ne m'explique pas !.

04/08/2009, 18h43

Par Jardinier

D'abord une remarque : une recherche débouchant sur une conclusion d'une telle portée géopolitique est forcément déjà connue des gouvernements des pays avancés qui ont des services dédiés à ce genre de choses qui suivent de très près les évolutions du monde entier. Tout cela pour dire que les informations données par cet article sont sans doutes connues des gouvernements de pays comme les US ou la GB ou la France depuis des années...

J'avais, il y a déjà plus d'un an (mais impossible de trouver l'article) prédit sur ce forum que selon toutes vraisemblances on allait assister à un retour de la végétation sur le Sahara. A l'époque mon post avait donné lieu à des commentaires amusés de la part de tous les individus crétinoïdes intoxiqués par la lecture de la presse française qu'ils croient honnête et déontologique.

Cet article récent est une confirmation de ce qui depuis quelques années déjà semble une évidence à toute personne qui ne se contente pas pour comprendre le monde de lire des articles destinés à formater l'opinion.

En effet, d'après le rapport sur le climat livré par deux experts du Pentagone en 2003, l'évolution du climat va s'apparenter à ce qui s'est passé pendant le Dryas récent.

Si c'est le cas, alors il s'agit d'une baisse de température dans l'hémisphère nord conduisant à une glaciation par endroits et une augmentation des précipitations dans d'autres régions comme le Sahara, qui à l'époque était vert.

Il est d'ailleurs très suspect que les média occidentaux continuent de présenter une augmentation de la concentration en gaz à effet de serre comme un danger pour la planète alors que des taux importants ont toujours été associés à une explosion de vie sur la planète (voir par exemple le cas du mésozoïque où il est bien connu que la végétation atteignait des tailles gigantesques de même que les animaux et les insectes).

Il est tout aussi suspects que les experts du Pentagone n'ait pratiquement pas abordé le cas de l'Afrique du nord et du moyen-orient dans leurs prévisions, laissant pour des raisons géopolitiques, le lecteur moyen s'imaginer, et d'une façon qu'il croit logique, que la situation va empirer dans ces régions.

L'image d'Epinal d'une planète transformée en cocotte-minute par l'effet de serre, avec une végétation ravagée par une sécheresse universelle, une remontée mortelle du niveau des océans est ridicule car la planète a déjà connu de semblables épisodes sans s'en porter plus mal, au contraire.

Il est clair qu'à propos de cette affaire "on" cherche à cacher la nature réelle des évolutions attendues. Qui "on" ? Eh bien essentiellement l'élite occidentale et les média qu'elle contrôle.

 

Pourquoi ? C'est la question qui mène droit à l'illumination. Pourquoi les occidentaux devraient-ils mentir sur l'évolution climatique si ce n'est pour cacher que certaines de ses conséquences seront gênantes pour eux.

Une de ces conséquences est le déplacement vers le sud des zones tempérées à forte pluviométrie. Une autre est la probable apparition de vastes zones désertiques dans le middle-west céréalier des US et d'un refroidissement de la côte est du Canada tel que l'agriculture deviendrait impossible dans cette région. Cela veut dire qu'il est probable que les régions céréalières les plus riches du globe, et contrôlées par les occidentaux cesseront de produire.

En revanche, les régions à l'est de l'Europe et en Russie connaîtront un climat plus clément qui permettra une production agricole qui pourra se substituer (avec profit, vu les surfaces impliquées) à celles des occidentaux.

Donc pour répondre à Sandaryo qui semble incrédule : la réponse du climat à une augmentation de la température moyenne (liée ou non à la concentration en CO2) n'est pas linéaire. Cela veut dire, qu'il peut y avoir localement une forte augmentation de la température ET des précipitations (penser au mélange des deux en Amérique du sud et en Asie) et en même temps une baisse ailleurs. Il ne faudrait pas parler de réchauffement, ce qui est une tromperie, mais de bouleversement.

En ce qui concerne le Sahara, il est fort probable que l'apparition de ce désert est un phénomène fortuit et transitoire (à l'échelle géologique) et que les années qui viennent verront son retour à la fertilité et l'installation de déserts ailleurs (vraisemblablement aux US).

La seconde déduction, très importante, à tirer de tout cela découle du silence des gouvernements des pays du tiers-monde. Ils ne peuvent pas ne pas connaître ou au moins soupçonner la vérité. Auraient-ils été menacés ?

En tout cas, il est fort possible que l'évolution du taux de CO2 dans l'atmosphère soit bénéfique à l'Afrique et qu'il faille continuer à brûler tout ce qui vous passe sous la main pour l'accélérer...

Prolongements : fausse histoire et revendication territoriales à venir.

Il est amusant de constater l'apparition de site dépeignant les anciens berbères du Sahara comme blonds aux yeux bleus (en contradiction avec les principes de l'adaptation physiologique au climat) sans fournir la moindre base documentaire pour soutenir ce point de vue et en faisant l'impasse sur les témoignages des navigateurs grecs qui décrivaient les berbères comme des gens bruns aux yeux noirs...

Cela pourrait être le prélude à une falsification de l'Histoire faisant de l'Afrique du nord une dépendance de l'Europe (alors que c'est sans doute le contraire qui est vrai, du moins dans l'Europe du sud.. Voir les caractéristiques raciales et linguistiques "berbéroïdes" des ibères et l'origine non-indo-européenne des étrusques).

Les blancs d'Europe (devenus "caucasiens" depuis que la Caspienne a révélé son pétrole ), pas du tout gênés par l'absence quasi-totale de vestiges de civilisation élaborée dans leur zone d'origine, et dans leur recherche désespérée de traces anciennes d'un génie qui ne s'est révélé que très tardivement (et qui est en rapide déclin), revendiquent déjà d'avoir fondé la civilisation chinoise (si si !!! ), de la civilisation égyptienne (si si si !!! les premiers pharaon étaient blonds aux yeux bleus mais on n'en a aucune preuve ) les civilisations ayant précédé celles des peuples de l'Amérique précolombienne (dont les premiers dieux étaient "blonds et barbus" du moins d'après des allumés comme Robert Charoux et ses émules) et même celle de Zimbabwé.

A chaque fois ces fantaisies propagées par des "chercheurs" allumés sont destinées à préparer l'opinion peu apte à en découvrir le côté fallacieux à des revendications territoriales... Si le Sahara redevient fertile, vous verrez les blancs y placer l'origine de leur race...

05/08/2009, 20h40

Par Kems

Sincèrement, la première fois que j'ai entendu parler du réchauffement climatique... j'ai pensé immédiatement à beaucoup plus de pluie donc plus de verdure...

05/08/2009, 21h21

Par Sandaryo

Moi je penser à des pluies de grêles, et une rotation moins régulière ou ralentissement de la terre, Allah yastear, je n'osai plus imaginé l'apocalypse qui s'en suivrai.

13/09/2009, 02h44

Par Remah

@jardinier

Un grand merci pour ta concise vision de la géopolitique qui se trame dans les hautes instances...Chaque gouvernement dépolit un lourd arsenal médiatique pour instrumentaliser les peurs et bien des réalités sont tues pour ne pas booster notre force intérieure, etc... Pour déployer aussi leur immonde idéologie d'un occident civilisationnel et précurseur a toute autre civilisation. L'homme ressort moins dupe juste en ayant recourt au bon sens et a quelques rudiments de savoir. Ultimement la vérité émergera.

Tous ces changements climatiques résultent ils de l'effet papillon ou devaient ils se produire de toute façon ?

L'avenir est définitivement plus vert qu'on ne le pense.

Continue de poster tes mini essais!!!

08/01/2011, 22h37

Par Kems

Thumbs up jardinier

Citation:

« En effet, d'après le rapport sur le climat livré par deux experts du Pentagone en 2003, l'évolution du climat va s'apparenter à ce qui s'est passé pendant le Dryas récent.

Si c'est le cas, alors il s'agit d'une baisse de température dans l'hémisphère nord conduisant à une glaciation par endroits et une augmentation des précipitations dans d'autres régions comme le Sahara, qui à l'époque était vert. »

En effet les températures actuelles confirment tes dires ....

2ème Rapport

Pour appuyer cette article et contre la propagande des gouvernements occidentaux perverse de par leur bombardement à tout va du terme « réchauffement climatique » de leur loi dictatoriale sur la « taxe carbone » et d’autre plan derrière leur tête de diable, voici un extrait de Harun Yahya sur les signes d’Allah -Qu’Il soit Loué- par le nombre des preuves prouvant son Existence Eternel :

PERTE DE TERRES AUX EXTREMITES

Harun Yahya

http://www.miraclesducoran.com/scientifique_28.html

Allah Qu’Il soit Loué dit :

« Ne voient-ils pas que Nous frappons la terre et que Nous la réduisons [graduellement] de tous côtés ?.. » (Coran, 13 : 41)

« … Ne voient-ils pas que Nous venons à la terre que Nous réduisons de tous côtés ?... » (Coran, 21 : 44)

La recherche a révélé que la Terre ne cesse de voir son périmètre enfler au niveau de l’équateur.

La Terre est bombardée par des protons, des électrons et des particules alpha provenant du Soleil. Ces vents solaires sont suffisamment puissants pour séparer l'atmosphère de la Terre. Cependant, il faudrait cinq fois plus de temps que la durée de vie du Soleil, à la vitesse actuelle de disparition des terres, pour venir à bout de l'atmosphère.32 En effet, grâce au puissant champ magnétique formé par la magnétosphère dans l'atmosphère, la Terre, dans une certaine mesure, est protégée de cette importante érosion. La perte d'ions-oxygène, d'hélium et d'hydrogène, dispersés à travers l'ionosphère dans les profondeurs de l'espace, est de dimension beaucoup plus petite que la vaste couche d'air environnant la Terre. Cependant, même ainsi, la quantité qui s'échappe dans l'espace est de taille significative.33

Grâce à la navette spatiale de la NASA, les chercheurs ont obtenu une preuve concrète que les explosions d'énergie dans le Soleil font que l'oxygène et les autres gaz se dispersent dans l'espace depuis la couche externe de l'atmosphère terrestre. Les scientifiques ont noté pour la première fois les 24 et 25 septembre 1998 que la Terre subit une perte de matière à partir de ses couches externes.34

Cependant, le verset ci-dessus fait peut-être également référence à la perte de terres sur un autre plan.

Aujourd'hui, les glaciers situés dans les pôles sont en train de fondre et le niveau des océans est en train de s'élever. La quantité croissante du niveau de l'eau couvre de ce fait encore plus de terres. Comme les zones côtières sont de plus en plus couvertes par la mer (constamment immergées), la superficie totale de terres non immergées se réduit.35 L'expression dans le verset "et que Nous la réduisons [graduellement] de tous côtés" fait probablement référence au fait que les zones côtières seraient couvertes par les eaux.

Un article du New York Times sur ce sujet dit :

Durant le siècle dernier, la température moyenne de la surface du globe a augmenté d'1 degré Fahrenheit, et le taux de réchauffement s'est accéléré pendant le dernier quart de siècle. C'est une valeur significative… De précédentes études effectuées à l'aide d'observations faites par satellite et avec l'appui de sous-marins semblent établir une tendance au réchauffement dans la région nord polaire et augmente la possibilité d'une fonte de la calotte glaciaire. Des scientifiques de l'Institut Goddard Space Science, un centre de recherche de la NASA situé à Manhattan, ont comparé les données d'un sous-marin enregistrées dans les années 50 et 60 avec les observations effectuées dans les années 90 et ont démontré que la couverture glaciaire dans tout le bassin arctique avait diminué de 45%. Les images satellites ont révélé que l'étendue de la couverture glaciaire avait rétréci d'une manière spectaculaire durant ces dernières années.36

Les découvertes faites vers la fin du 20ème siècle nous aident à comprendre la sagesse de la sourate ar-Ra'd, verset 41 et celle de la sourate al-Anbiya', verset 44.

Cette perte aux extrémités, comme nous l'a révélé Dieu dans le Coran, peut être comprise à la lumière d'un autre fait scientifique. Le fait que la Terre, qui effectue sa rotation autour de son propre axe, a une forme géoïde, est un fait scientifique qui n'a été accepté que durant les siècles passés.

La recherche a révélé que le diamètre équatorial de la Terre s'étend sous l'effet de la force qui découle de sa rotation, et qu'il se comprime à ses extrémités, c'est-à-dire aux pôles. De plus, étant donné que la Terre est constamment en rotation, ce changement continue à avoir lieu. En effet, le terme nanqousou dans la sourate ar-Ra'd, verset 41, traduit par "réduire", montre que ce processus d'érosion est toujours en cours.

LA MAGNETOSPHERE est une région dans l’espace occupée par le champ magnétique terrestre. Elle s’étend sur 64.000 km vers le Soleil, bien que de puissantes tempêtes solaires puissent compresser la magnétosphère jusqu’à ce qu’elle ne soit que de 42.000 km, laissant les satellites exposés aux vents solaires.

C'est la force de gravité qui a donné aux corps célestes tels que la Terre leur forme sphérique. Cependant, la forme n'est pas tout à fait sphérique, elle s'aplatit quelque peu aux pôles et grossit à l'équateur. Selon les chiffres de la NASA, le rayon de la Terre est de 6.378,1 km à l'équateur mais de seulement 6.356,8 km d'un pôle à l'autre.37 La différence est de 0,3%.

Ce modèle de la forme de la Terre a été suggéré par Isaac Newton en 1687. Ce fait, révélé par le Coran, a été révélé il y a 1.400 ans, c'est encore un autre de ses miracles scientifiques.

Note :

32. "Press Release", Swedish Institute of Space Physics (IRF), du 9 mars 2001, www.irf.se/press/press_010309eng.html

33. "Solar Wind Blows Some of Earth's Atmosphere into Space", NASA, http://science.nasa.gov/newhome/headlines/ast08dec98_1.htm

34. Ibid.

35. Kazi, 130 Evident Miracles in the Qur'an, p. 115.

36. John Noble Wilford, "Ages-Old Icecap at North Pole Is Now Liquid, Scientists Find", New York Times, du 19 août 2000, www.planetwaves.net/polar_NYT.html

37. "Earth Fact Sheet", http://nssdc.gsfc.nasa.gov/planetary/factsheet/earthfact.html

3ème Rapport

a) Livre « Ceci est la Vérité les hommes de sciences face au Coran » !

Pour terminer en beauté rien de plus surprenant qu’un scientifique face au Coran ainsi qu’une étude récente sur les volcans sous-marins pour clôturer tout ce qui vient d’être dit auparavant et pour raisonner les lecteurs du monde sur le retour de l’eau et de la verdure en terre arabique et face au mensonge des « taxes carbone ». Dans le Livre : « Ceci est la Vérité » les hommes de sciences face au Coran ! »

De Cheik Abdel-Majid Zendani, édition Iqra :

Extrait du Livre page 57 à 63, transcription écrite Ribat 1433H :

Le professeur Alfred Croner (USA)

« Cela ne peut provenir que d’une révélation venant d’en haut…. Il s’agit là d’une vérité scientifique… ! »

Le Professeur Alfred Croner est l’un des plus illustres scientifiques au monde en matière de géologie ; célèbres dans les milieux scientifiques pour ses critiques des théories avancées par les plus grands géologues.

Au cours de notre rencontre, (dans la conférence scientifique et islamique annuelle avec le Cheik Abdel-Majid Zendani celle des années 80), nous lui avons exposé un certain nombre de verset et de hadith qu’il a bien voulu étudier, puis un débat s’en est suivi. Mais avant de réaliser le sérieux de cette entreprise, le professeur Croner a tenté, à chaque fois qu’il le pouvait, d’échapper à nos questions. A titre d’exemple : pendant qu’on évoquait avec lui la situation de l’Arabie, nous lui avons demandé si ce pays fut par le passé verdoyant et si l’eau et la végétation y abondaient.

« Oui », a-t-il répondu.

« A quelle période ? », lui avons-nous demandé.

« Quand l’ère glaciaire régnait sur la terre, la glace qui avançait progressivement vers le sud se rapprochait ainsi de la presqu’île Arabique, -la proximité étant ici relative- et son influence sur le climat terrestre faisait de ce pays l’une des régions les plus verdoyantes et des mieux irriguées au monde ».

« L’Arabie redeviendra telle une nouvelle fois verdoyante et abondante en eau et végétation ? », lui avons-nous demandé.

Le professeur Croner nous a répondu :

« Evidement il s’agit là d’une vérité scientifique ».

Cela nous a étonné de le voir affirmer qu’il s’agissait d’une vérité scientifique, alors qu’il s’agit de projection dans le futur. On lui demanda pourquoi. Et le professeur Croner nous a répondu :

«…Parce que l’ère glaciaire a commencé, les glaces avancent une nouvelle fois du pôle nord vers le sud et progressivement se rapproche des régions limitrophes de l’Arabie. »

Parmi les arguments à retenir, a poursuivi le professeur Croner :

« Les tempêtes de neige auxquelles vous assistez, et qui frappent chaque hiver les villes du nord de l’Europe et d’Amérique sont des preuves scientifiques admises par les chercheurs. D’autres preuves existent pour affirmer qu’il s’agit bien d’une vérité scientifique ».

Nous sommes intervenus pour lui dire :

« Ce que vous affirmez là est un résultat auquel les savants ne sont parvenus qu’après de longue succession de découvertes et à l’aide d’appareils scientifique précis. Quant à nous, cette vérité nous l’avons trouvée dans les propos de notre illustre Prophète Mohammed (paix et bénédiction d’Allah sur lui) il y a plus de 1400 ans, dans le hadith rapporté par Moslim ou le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit :

« Le jour de la résurrection n’arrivera qu’après que la terre des arabes soit redevenue verdoyante et abondante en eau ».

Qui a dit à Mohammed (paix et bénédiction d’Allah sur lui) que le pays des arabes était jardins et fleuves ?

« Les Romains » rétorqua immédiatement le professeur Croner.

Cela nous a rappelé sa grande capacité à esquiver les questions et cela nous a invités à lui poser une autre question :

« Et qui a informé Mohammed (paix et bénédiction d’Allah sur lui) qu’il redeviendrai jardins et fleuves ? ».

Le professeur éludait les questions à chaque fois qu’il en trouvait l’occasion. Mais cela ne l’empêchait pas d’être courageux face à la vérité et de dire son opinion en toute franchise, c’est pourquoi il répondit :

« Cela ne peut provenir que d’une révélation venant d’en haut »

S’agissant de réflexion à propos de ces questions et des recherches quant à la source ou Mohammed (paix et bénédiction d’Allah sur lui) les a puisées, le professeur nous a dit :

« Il était de toute manière un bédouin, j’estime qu’il est particulièrement impossible d’envisager que Mohammed (paix et bénédiction d’Allah sur lui) ait eu des connaissances sur les origines de la formation des climats. Les savants n’ont accédé à ces découvertes qu’au cours des dernières années et avec des moyens extrêmement compliqués et techniquement très avancés. »

Après une étude sérieuse de ce phénomène de concordance entre la science et le Coran, l’exemple que le professeur Alfred Croner a choisi pour montrer que Mohammed (paix et bénédiction d’Allah sur lui), le Prophète illettré, ne pouvait être l’auteur du Coran, est celui relatif à la description donnée par le Coran de l’origine unique de cet univers, évoquée de la façon suivante :

« Les impies ne voient-ils pas que les cieux et la terre formaient à l’origine une masse soudée (compacte) ? Nous les avons ensuite scindés (séparés), et de l’eau, Nous avons fait provenir toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ? » (Coran, s21 v30)

 

C’est ce que nous expliquent Ibn Abbas et Moujahid (13) et d’autres encore à propos de ce verset en disant : « Le terre et le ciel étaient soudés, puis furent séparés »

________________________________________________________________________

(13) Ibn Abas, Oncle du Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui), est une des premières références dans l’exégèse du Coran ainsi qu’Ibn Mas’oud et Mojahid.

Le professeur Croner a retenu l’exemple de ce verset précis pour illustrer que cela ne pouvait pas provenir de Mohammed (paix et bénédiction d’Allah sur lui) ni d’une connaissance humaine à l’époque. Il a dit :

«…Une personne qui ignorait totalement la physique nucléaire, il y a plus de 1400 ans, n’était pas à mon avis en mesure de découvrir par sa raison que la terre et les cieux avaient les mêmes origines, de même que d’autres nombreux problèmes que nous avons à débattre… »

Au terme de nos débats, il fit le commentaire suivant :

« Je crois que si l’ont réunit tous ces phénomènes et qu’on rassemble toutes ses questions explicités dans le Coran relatives à la terre, sa formation, etc., et à la science de façon générale, on peut, pour l’essentiel affirmer que ce qui est exposé dans le Coran est exact et cela de plusieurs manières.

Aujourd’hui les moyens scientifiques nous permettent de confirmer que jusqu’à une certaine mesure, le Coran est le livre de la science simplifiée, s’adressant à l’homme simple.

Un grand nombre de questions que le Coran a annoncées ne pouvait pas être démontrées par des preuves à son époque, mais avec les moyens disponibles aujourd’hui, nous sommes en mesures de vérifier les paroles de Mohammed (paix et bénédiction d’Allah sur lui) qui remontent à 1400 ans ».

Vers la fin de la discussion le professeur nous confie :

« Je tiens à vous dire que je suis très impressionné par la découverte des ces vérités scientifiques dans le Coran… ».

Allah n’a-t-Il pas dit :

« …Ce Coran est seulement un rappel adressé à l’univers, vous en connaitrez surement dans quelques temps le sens véritable ». (Coran, sourate 38 verset 87 et 88).

Fin de l’extrait

b) Les volcans sous-marins jouent un rôle clé dans la diminution des émissions de CO2

17/03/2010 12:30

Par Sandra BESSON

Les volcans sous-marins jouent un rôle clé dans la diminution des émissions

D'après une nouvelle étude, les volcans sous-marins seraient une source majeure de fer, ressource indispensable pour les phytoplanctons, qui jouent un rôle important dans l'absorption des émissions de CO2 depuis l'atmosphère dans les océans.

Les océans absorbent près d'un quart des émissions de CO2 rejetées par les hommes, du fait de la combustion des carburants fossiles et de la déforestation notamment ; et l'Océan Antarctique, situé entre l'Australie et l'Antarctique, représente le plus grand « puits de carbone » océanique.

Les volcans sont dispersés le long des dorsales profondes dans les océans, qui marquent la frontière entre deux plaques tectoniques de la croûte terrestre.

Source : http://www.merveillescoraniques.net/content/view/131/124/

Conclusion

Pour approfondir vos connaissances intellectuelles sur l’Islam et la Science voici la version VIDEO du Livre « Ceci est la vérité » sur le témoigne de plusieurs de ses scientifiques face au Coran et les Hadiths, au lien suivant :

« SIGNES ET MIRACLES D’ALLAH (65): « VIDEO -Ceci est la vérité- »

http://le-nouvel-ordre-mondial-illuminati.over-blog.com/article-signes-et-miracles-d-allah-65-video-ceci-est-la-verite-87116522.html

Tout ce que vous venez de lire prouve LE MENSONGE PLANETAIRE DE LA TAXE CARBONE pour vous soutirez votre argent diaboliquement, tels sont les mécréants pervers et toute leurs lois forgés de l’injustice vampirique ! Pensé aussi à l’Histoire de Robin des bois d’Angleterre comme leçon ! En même temps tout ceci prouve l’Existence d’Allah notre Créateur Unique, la justice et la vérité de Son Din pour l’humanité : l’Islam. Et la mission du dernier prophète : Mohammed (paix et bénédiction d’Allah sur lui).

Allah Glorifié Soit-il dit :

« Bien au contraire, Nous lançons contre le faux la vérité qui le subjugue, et le voilà qui disparaît. Et malheur à vous pour ce que vous attribuez [injustement à Allah]. » (Coran, Sourate 21, verset18)

« Ceux qui ne croient pas dépensent leurs biens pour éloigner (les gens) du sentier d'Allah. Or, après les avoir dépensés, ils seront pour eux un sujet de regret. Puis ils seront vaincus, et tous ceux qui ne croient pas seront rassemblés vers l'enfer. » (Coran, Sourate 8 : verset 36)

« La création des cieux et de la terre est quelque chose de plus grand que la création des gens. Mais la plupart des gens ne savent pas. » (Sourate Gh.fir : verset 57)

Allah dit la Vérité

Note (1) : Pour approfondir vos connaissances sur le Nouvel Ordre Mondial Illuminati voici ce lien : http://le-nouvel-ordre-mondial-illuminati.over-blog.com/

Partager cet article

Repost 0