Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
les tyrans de ce monde / Depuis Mai 2006

Dossier McDonald’s : l'empire obscur...

13 Avril 2017 , Rédigé par Ribaat Publié dans #ETATS-UNIS

Au nom de Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

Dossier McDonald’s : l'empire obscur...

Ribaat

Posté en Mai-Juin 2009

Mise à jour Avril 2017

 

 

SOMMAIRE

Introduction.

Article 1 : Qu'est-ce qui se cache derrière les Fast-Foods ?

Article 2 : McDonald's exploite des enfants chinois.

Article 3 : Pourquoi le Hamburger McDonald’s ne se décompose pas.

Article 4 : L’arme du Boycotte, efficacité prouvé 2.

Conclusion.

INTRODUCTION

Ribaat

 

 

 

 

 

 

Une des branches pourries de la communauté mécréante est l’argent sale, sans prendre en considération son prochain, les peuples, les animaux et l’environnement.

En utilisant des méthodes perverses et meurtrières, le Nouvel Ordre Mondial de l’injustice total a trouvé son filon rouillé qui le mènera à la ruine eux et leurs bourses amère, tôt ou tard.

ARTICLE 1 :

Qu'est-ce qui se cache derrière les Fast-Foods ?

Auteur : Vegantekno

Texte d'un tract écrit à l'occasion de la journée contre la faim dans le monde.

Sous le titre « Fast-Food ? » publié par fusa2.free.fr ; organisation contre l'impérialisme américain, 28/01/2004.

Révision Ribaat.

Derrière le sourire candide de mascottes clownesques se cache l'horrible vérité : L'exploitation mondiale des peuples, des animaux et de la nature. Pour la plupart des gens, spécialement les enfants : Le fast-food c'est un amusant moyen de manger un bout. Mais la réalité est loin d'être amusante et lorsque vous aurez lu ce tract, peut-être n'irez-vous plus jamais dans un fast-food...

1. LE LIEN DIRECT ENTRE FAST-FOOD ET FAIM DANS LE MONDE !

Cela n'a aucun sens de se sentir coupable de manger tout en regardant à la TV des enfants africains mourir de faim. Si vous envoyez de l'argent à Band Aid, ou faîtes vos courses chez Oxfam, c'est moralement bien, mais politiquement inutile. C'est décharger les gouvernements de leur culpabilité et ne rien faire pour contester le pouvoir des multinationales. (1)

Affamés de dollars...

Les fast-food sont pour la plupart des méga-compagnies qui ont des investissements dans d'immenses étendues de territoire dans les pays pauvres, qui leur sont vendues par les dirigeants (souvent militaires) et les élites privilégiées affamés de dollars, en expulsant les petits cultivateurs qui vivent là en faisant pousser la nourriture pour les leurs. Le pouvoir du dollar US signifie que pour pouvoir acheter la technologie et des produits manufacturés, les pays pauvres sont forcés de produire de plus en plus de nourriture pour l'exportation au Etats-Unis. 36 des 40 pays les plus pauvres du monde exportent de la nourriture aux pays les plus riches.

Impérialisme économique...

Certains pays du « Tiers-Monde », où la plupart des enfants sont sous-alimentés, exportent en réalité leurs récoltes de première nécessité comme « aliment pour animaux », c'est-à-dire afin d'engraisser le bétail qui inondera le monde occidental de hamburgers. Des millions d'hectares parmi les meilleures terres cultivables des pays pauvres sont utilisées pour notre profit : pour notre thé, café, tabac, etc., pendant que là-bas les gens meurent de faim. Les fast-foods sont directement impliqués dans cet impérialisme économique qui maintient la majeure partie des gens de couleur pauvres et affamés, pendant que beaucoup de blancs s'engraissent.

Une utilisation aberrante des ressources...

Dans les pays d'Amérique Latine on nourri le bétail de grain afin de produire la viande des hamburgers. Le bétail consomme 10 fois plus de grain et de soja que les humains : il faut gaspiller sept protéines de céréales pour produire une seule protéine de viande et dix calories de céréales pour une de viande !

Cela donne un gaspillage de 124 millions de tonnes par an, d'une valeur de 20 milliards de dollar US. On a calculé que cette somme permettrait de nourrir, vêtir et loger la totalité de la population mondiale pendant un an. On peut dire sans exagération que lorsque vous mordez une bouchée dans un hamburger, vous la volez de la bouche d'un affamé. (Cinq hectares de soja fourniraient des protéines pour 60 personnes végétariennes, mais données au bétail, ils ne fournissent de protéines que pour 2 personnes).

2. DESTRUCTION DES FORÊTS TROPICALES...

25 hectares à la minute...

Chaque année une région de forêt tropicale de la taille de la Grande-Bretagne est abattue, détruite et brûlée. Des millions de personnes dépendent de l'eau provenant de ces forêts, qui absorbent l'eau des pluies et la délivrent graduellement. Le désastre du Soudan et de l'Éthiopie est au moins en partie dû à la déforestation incontrôlée. En Amazonie - où il y a maintenant environ 100 000 ranches à bovins - les pluies torrentielles ruissellent à travers les vallées sans arbres, érodant le sol et emportant la terre. La terre nue, cuite par le soleil tropical, devient inutilisable pour l'agriculture.

On estime que cette destruction cause l'extinction d'au moins une espèce d'animal, plante ou insecte toutes les cinq heures. L'Équateur est ceinturé d'une verte, luxuriante zone d'une incroyablement belle forêt tropicale, restée vierge de tout développement humain durant cent millions d'années, pourvoyant à la moitié des formes de vie de toute la Terre, dont quelque 30000 espèces de plantes.

Aliment pour animaux et détritus...

Les entreprises de restauration rapide utilisent des pesticides pour détruire de vaste régions de forêt tropicale en Amérique Centrale pour y installer des terres de pâture pour le bétail qui serai renvoyé aux États-Unis comme hamburgers et aliment pour animaux, ainsi que pour fournir le matériel d'emballage fast-food. Ne vous laissez pas abuser lorsque certaines de ces sociétés prétendent utiliser du papier recyclé : seul un faible pourcentage l'est. La réalité c'est qu'il faut 1300 km carrés de forêt rien que pour leur fournir du papier pendant un an. Des tonnes de ce papier joncheront de détritus les villes des pays « développés ».

Invasion coloniale...

Non seulement les fast-foods contribuent à une catastrophe écologique majeure, mais ils expulsent des tribus de leurs territoires ancestraux ou elles ont toujours vécu dans la paix, sans endommager leur environnement, depuis des milliers d'années. C'est un exemple typique de l'arrogance et la perversion des multinationales qui cherchent sans cesse à faire de plus en plus de profit.

3. ET LA SANTE DANS TOUT CELA ?!

Même s'ils/elles aiment en manger, la plupart des gens admettent que des hamburgers industriels et des frites synthétiques emballés dans du papier et du plastique, c'est de la merde. Si on appelle cela des FAST-foods, ce n'est pas seulement parce que c'est fabriqué et servi le plus vite possible, mais aussi parce qu'il faut que ce soit mangé le plus vite possible...

Le prix de l'habitude...

C'est un fait médicalement reconnu qu'un régime riche en graisse, produits animaux, sucre et sel - c'est-à-dire le classique menu d'un fast-food - est directement lié aux cancers du sein et de l'intestin, au diabète et aux maladies du cœur. La « bouffe rapide » contient un taux élevé d'additifs chimiques qui sont responsables de dizaines de milliers de morts par cancer tous les ans.

Un exemple : pour que la « qualité » de la « laitue fraîche » soit constante, on la traite avec douze produits chimiques différents pour qu'elle ait toujours la couleur et le croquant requis pour une durée requise... La mastication est très importante car en produisant les sucs digestifs, c'est elle qui permet la bonne assimilation des aliments. Or, la consistance de la nourriture est telle qu'on ne la mâche presque pas... De plus, sa teneur en eau est énorme (près de 50%) ; ce genre d'alimentation peu « nourrissante » pousse à trop manger de même que son taux élevé de sucre et de sel provoquent l'accoutumance ; cela signifie des profits accrus pour les fast-foods, mais pour beaucoup de client(e)s : l'obésité, constipation, artères bouchées. La viande, et principalement le poulet et la viande hachée (hamburgers) sont également responsables de 70% des intoxications alimentaires.

Exploitation des enfants...

La publicité des fast-foods est presqu'entièrement ciblée sur les enfants. Elle leur montre leurs « restaurants » comme un endroit joyeux (comme un cirque avec un clown pour mascotte), où on distribue pour tout le monde et à toute heure des hamburgers et des frites. Bien entendu, ni l'appétit, ni la nécessité, ni l'argent ne font partie du monde « innocent » de ces multinationales. Il s'agit d'une véritable pression exercée sur les personnes qui ont à s'occuper d'enfants : difficile de ne pas céder à cette façon facile de les satisfaire...

Dans ces fast-foods, le fait de prendre un repas n'a plus rien à voir avec l'alimentation, mais devient simplement un « amusement ». Chacun(e) sait que les enfants se soucient peu de la nutrition, et les astuces publicitaires, les chapeaux de papier, les pailles et les ballons masquent le fait que cette nourriture si attirante est de qualité médiocre sinon toxique et, les parents le savent, elle n'est même pas bon marché !

4. EXPLOITATION DES TRAVAILLEURS/EUSES...

Il n'est pas rare que les employé(e)s de leurs restaurants quittent leur emploi après seulement quatre ou cinq semaines. Ce n'est pas difficile de comprendre pourquoi.

Pas de syndicats...

Les conditions de travail et de salaires sont mauvaises : travailler le soir et les week-ends, faire de longues pauses dans la chaleur, le bruit, les mauvaises odeurs. Les salaires sont bas et les chances de promotion, quasi nulles. Ils engagent beaucoup de travailleurs/euses de groupes éthniques minoritaires ou de moins de 21 ans, - qui ont peu de chances de trouver du travail autre part, et ont peur de se faire renvoyer - en se vantant d'employer du personnel sans qualifications, dès la sortie de l'école, et sans discrimination de sexe ni de race. La réalité c'est que la seule chose qui les intéresse, c'est de recruter de la main d'œuvre à bon marché, et de pouvoir les exploiter comme bon leur semble !

La politique de McDonald's est d'empêcher ses employé(e)s de se syndiquer en se débarrassant des travailleurs/euses syndicalistes. Jusqu'à présent cette politique a fonctionné partout sauf en Suède et à Dublin, après une longue lutte.

5. RESPONSABLES DE TORTURE ET DE MEURTRE !

Le menu des fast-foods est basé sur la viande. Ils vendent des millions de hamburgers chaque jour dans 35 pays. Cela signifie le massacre constant, jour après jour, d'animaux nés et élevés dans le seul but d'être transformés en hamburger. Certains passent toute leur vie dans d'immenses fermes industrielles, sans accès à l'air ou au soleil et sans liberté de mouvement. Leur mort est sanglante et barbare.

Le meurtre du Hamburger...

L'abattage sans cruauté, c'est un mythe. Souvent, les gens qui ont l'occasion de visiter un abattoir en sortent dégoûtés et choqués. Les animaux sont aiguillonnés, battus, électrocutés, poignardés. A cause de méthodes d'assommement inefficaces, des animaux se voient trancher la gorge en étant pleinement conscients. Nous avons le choix de manger de la viande ou non. Les millions d'animaux massacrés chaque année pour faire de la viande n'ont, eux, pas le choix. Pourriez-vous tuer vous-mêmes l'animal que vous mangez ? (2)

6. ASSEZ DE TOUT CELA !

Tout ceci vaut pour toutes les chaînes de fast-food. Tous dissimulent leur impitoyable exploitation des ressources, des animaux et des humain(e)s sous leur façade colorée.

D'ailleurs la nourriture y est partout la même ; la prolifération des ces firmes ne signifie pas plus, mais moins de choix. Cette mentalité matérialiste affecte notre vie dans tous les domaines, avec ces conglomérats géants dominant le marché, ne laissent quasiment pas de place à ceux et celles qui voudraient offrir de véritables choix. Mais il existe des alternatives, et beaucoup d'entre elles reçoivent tous les jours plus de soutien de gens qui rejettent le « big business » en faveur de l'organisation auto-gérée et de la coopération. Il ne s'agit pas de transformer les fast-foods en une sorte d'organisation végétarienne, mais bien de changer le système tout entier - sinon ce serait toujours une arnaque !

Que peut-on faire ?

Arrêter d'aller dans les fast-foods, et expliquer à ses ami(e)s les raisons de ce choix. On a tendance à sous-estimer notre propre responsabilité personnelle et notre influence. Mais tous les changements de société commencent par des individus qui prennent la peine de remettre leurs habitudes en question et de vivre suivant leurs opinions. Les mouvements ne sont que des « gens ordinaires » qui s'unissent, un(e) par un(e)... Contre l'oppression, il faut de la résistance. Il y a des gens qui s'unissent et cherchent des moyens de combattre ce système et créer une vie meilleure. Il n'y a pas besoin de talents spéciaux pour agir, créer un groupe de pression, etc...

Un changement facile et agréable : plus de viande !

Contrairement à ce que certain(e)s croient, le végétarisme n'est pas réservé aux riches ! Le nombre de végétarien(ne)s augmente de plus en plus, et chacun(e) sait que les produits qui coûtent cher, c'est justement la viande et les produits animaux ! Les études ont montré que la plupart des végétarien(ne)s ont eu une alimentation beaucoup plus variée après avoir arrêté la viande !

Et aussi, que les végétarien(ne)s sont en meilleure santé, attrapent moins facilement des rhumes et des grippes, et ont moins de risques de souffrir de hernies, hémorroïdes, obésité, cancers et maladies du cœur.

La libération commence par l'estomac...

Préparer de la nourriture saine et partager de bons repas végétariens est un plaisir qui a aussi une importance politique : c'est reprendre le contrôle de sa vie pour créer une société meilleure, au lieu d'abandonner son futur dans les mains cyniques et avides des multinationales. (3)

Source : http://fusa2.free.fr/?Rub=Article&Act=Lire&Ent=1&ID=93

 

___________________

Note Ribaat :

(1) : « C'est décharger les gouvernements de leur culpabilité et ne rien faire pour contester le pouvoir des multinationales » :…

Dans le code de vie (Islam) parachevé par notre Créateur Législateur, la Zakat et le 4ème Pilier de l’Islam ; elle est une aumône soustraite à notre économie annuelle à destination des plus démunis ! Jamais les gouvernements Franc-maçonnique ne lèveront le petit doigt pour les pauvres, c’est seulement la Sharia divine qui réglera les problèmes d’inégalité économique dans le monde !

(2) : « Cela signifie le massacre constant, jour après jour, d'animaux nés et élevés dans le seul but d'être transformés en hamburger. Certains passent toute leur vie dans d'immenses fermes industrielles, sans accès à l'air ou au soleil et sans liberté de mouvement. Leur mort est sanglante et barbare. (…) L'abattage sans cruauté, c'est un mythe. » :…

Pour remettre les pendules à l’heure, la viande ne tue personne sauf toute chose périmée ou contaminée qui peut donner la mort après l’avoir ingurgité. L’auteur a raison de déplorer les conditions de vie des animaux comme dans une boite de sardine, leur mauvais traitement et les conséquences sanitaires, mais dire que l’abattage est synonyme de cruauté sans voir les autres alternatives, reste un jugement hâtive. En effet, les différents procédés d’abattage à l’occidental est monstrueux et fait souffrir les animaux avant leur mort, tandis que l’abattage Islamique et la plus miséricordieuse ; l’animal est dirigé vers la Kabba (maison sacré) à Mecca, elle ne doit pas voir le couteau, puis le musulman prononce le nom de Allah abondamment, après un temps l’animal est soumise, puis le musulman tranche sa gorge à moitié et de manière rapide en prononçant le nom de Allah encore une fois. L’animal qui se vide de son sang ne souffre plus ; contrairement aux méthodes occidentales qui apporte une viande plus toxique et autres maladies à cause du sang mal libéré en totalité.

(3) : « Un changement facile et agréable : plus de viande ! (…) Le nombre de végétarien(ne)s augmente de plus en plus, et chacun(e) sait que les produits qui coûtent cher, c'est justement la viande et les produits animaux ! » :…

Un peu radical sur les bords l’auteur propose donc la nullité de la viande, pourtant les viandes blanche c’est à dire la volaille et le poisson sont beaucoup moins gras que la viande bovine utilisé intensivement dans les fast-foods. Malgré tout c’est un texte révélateur sur le « mal bouffe », l’économie et les agissements occidentaux qui sont de manger trop gras, trop sucré, trop salé quotidiennement. Il faut donc manger avec modération et de manière diversifié et en pratiquant si possible un sport ne serais-ce que la marche régulière pour bien vivre inchaAllah.

ARTICLE 2 :

McDonald's exploite des enfants chinois

fusa2.free.fr

Organisation contre l'impérialisme américain.

28/01/2004

Auteur : Courrier International

 

 

 

 

 

 

 

 

La majorité des 400 travailleurs qui produisent les jeux destinés aux Joyeux Repas (Happy Meals dans les restaurants français) des Mac Donald's n'ont pas encore 14 ans. La journée de travail est de 16 heures tous les jours de la semaine et ils dorment entassés dans des chambres tout près de la manufacture.

Cette fabrique a été découverte par le South China Morning Post grâce à une information du Comité Industriel Chrétien dont le siège est à Hong Kong. La fabrique City Toys est située aux environs de Shenzhen dans le sud de la Chine. Les jeunes ont seulement deux jours libres par mois mais ils ne peuvent sortir de la zone parce qu'il n'y a aucun transport vers la ville.

Les dortoirs ont une surface de 18 mètres carrés, sans services sanitaires et les lits n'ont pas de matelas. Quinze jeunes dorment dans chaque pièce. Une jeune travailleuse a raconté au journaliste qu'elle n'avait pas encore 14 ans mais qu'elle avait reçu de l'aide pour falsifier ses documents d'identité.

Wang Hanhong, un autre de ces jeunes, a raconté que ses parents n'aimaient pas qu'il travaille chez City Toys mais qu'il devait le faire pour pouvoir les soutenir.

Le plus étrange selon le représentant du syndicat c'est que tous dans la région savent que ces jeunes falsifient les documents pour augmenter leur âge, même si on peut voir facilement qu'ils n'ont pas 12 ans. Le divertissement dans les temps libres consiste en des films sales et le contact avec les parents est difficile puisqu'il n'y a qu'un téléphone généralement brisé.

Mats Lederhausen, membre de la direction internationale de Mac Donald's s'est montré très surpris de la découverte de la fabrique même si les jouets pour les Joyeux Repas sont commandés directement à la Chine. Pour couronner le tout, le gérant de City Toys a déclaré qu'il n'était pas au courant de la présence d'une force de travail infantile dans la fabrique.

Le gérant de Mac Donald's en Suède, Anders Bylund, s'est montré lui aussi très surpris et il a imploré Dieu que ce ne soit pas vrai.

Les jeunes travailleurs de City Toys racontent que les symptômes les plus communs sont: les crampes, les douleurs à la poitrine, les maux d'estomac et de tête, des étourdissements permanents de même que des infections bronco-pulmonaires, des diarrhées et des parasites.

Source : http://fusa2.free.fr/?Rub=Article&Act=Lire&Ent=1&ID=45

ARTICLE 3 :

Pourquoi le Hamburger McDonald’s ne se décompose pas

Lundi 16 Juillet 2012, Natural News.

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est toujours amusant qu’un grand média découvre un truc qu'il pense nouveau, alors même que la communauté de la santé naturelle en parle depuis des années. Le New York Times, par exemple, a publié dernièrement un article intitulé Quand les remèdes créent les problèmes qu'ils sont censés prévenir. Depuis des années nous couvrons le même sujet, en signalant comment la chimiothérapie fourgue le cancer, les médicaments contre l'ostéoporose entraînent des fractures osseuses et les remèdes antidépresseurs donnent un comportement suicidaire.

Dernière « nouvelle » découverte des grands médias, les hamburgers Happy Meal (~joyeuse barbaque) et les frites de McDonald ne pourrissent pas, même si vous les laisser de côté pendant six mois. Cet article a été repris par CNN, le Washington Post et de nombreux médias grand public, qui semblent surpris que la malbouffe des chaînes de fast food ne se décompose pas.

Le plus rigolo, c’est qu’il y a déjà des années que les promoteurs de la santé naturelle couvrent ce sujet. La vidéo du hamburger bionique de Len Foley, ça vous dit quelque chose ? Diffusée en 2007, elle a finalement accumulé un énorme deux millions de visionnages sur YouTube. Et cette vidéo montre un type qui a acheté en 1989 des hamburgers McDonald qui ne sont toujours pas pourris en plus de vingt ans !

Il a aujourd’hui un musée entier de hamburgers non-biodégradables dans son sous-sol.

Les grands médias ont repris cette histoire ? Que dalle. Pas un mot. Cette histoire a été complètement ignorée. C'est seulement en 2010, au moment où un artiste a publié l’histoire d’un hamburger imputrescible de McDonald il y a six mois, que les chaînes d’informations ont démarré avec l'affaire.

Cliquez sur le lien de la vidéo ci-dessus et vous verrez tout un musée de Big Macs et de hamburgers couvrant des années, aucun d’eux n’étant décomposé.

C’est particulièrement intéressant parce que le tout dernier « Happy Meal Project, » qui suit un hamburger de six mois seulement, a attiré vraiment beaucoup de critiques de quelques personnes qui disent que les hamburgers se décomposeront si vous leur laissez suffisamment de temps. Ils ne connaissent manifestement pas le musée de ces hamburgers momifiés, qui ont fait tout ce chemin depuis 1989. Cette matière semble ne jamais se décomposer !

Pourquoi les hamburgers McDonald ne se décomposent-ils pas ?

Tout d’abord, comment se fait-il donc que des hamburgers et des frites ne se dégradent pas ? La réponse spontanée serait, « Eh bien, ils doivent être faits de tant de trucs chimiques que même les moisissures ne les bouffent pas. » Bien que ça fasse partie de l’explication, ce n'est pas toute l'histoire.

La vérité c’est que beaucoup d’aliments transformés ne se décomposent pas et ne sont pas consommés par les moisissures, les insectes, ni même par les rongeurs. Essayez de laisser un pot de margarine à l'extérieur dans votre cour et voyez si quelque chose se dérange pour le manger. Vous verrez que la margarine, elle aussi, semble immortelle !

Les patates en chips peuvent durer des lustres. Les pizzas surgelées sont remarquablement résistantes à la décomposition. Et vous connaissez ces saucisses et viandes transformées de Noël, vendues à l’époque des Fêtes ? Vous pouvez les garder pendant des années sans que jamais elles ne pourrissent.

Pour les viandes, la principale raison de leur inaltérabilité est dans leur haute teneur en sodium. Le sel est un très bon conservateur, connu des premiers hommes depuis des milliers d'années. Sans compter les produits chimiques que vous pourriez trouver dedans, les galettes de viande McDonald sont chargées à fond de sodium, si bien qu'elles sont considérées être des « conserves » de viande.

Pour moi, ce n’est guère un grand mystère que la viande ne pourrisse pas. La vraie question dans mon esprit, c’est pourquoi le pain ne moisit pas ? C'est le fait qui gène le plus car le pain en bonne santé commence à moisir en quelques jours. Que peut-il vraiment y avoir dans le pain à hamburgers de McDonald, qui bloque la vie microscopique pendant plus de deux vingt ans ?

Il s'avère que, à part si vous êtes chimiste, vous ne pouvez sans doute même pas lire la liste d’ingrédients à haute voix. Voici ce que le propre site de McDonald indique que vous pouvez trouver dans son pain :

Farine enrichie (farine de blé blanchie, farine d'orge maltée, niacine, fer réduit, mononitrate de thiamine, riboflavine, acide folique, enzymes), eau, sirop de maïs riche en fructose, sucre, levure, huile de soja et/ou huile de soja partiellement hydrogénée, contient 2% ou moins des ingrédients suivants : sel, sulfate de calcium, carbonate de calcium, gluten de blé, sulfate d'ammonium, chlorure d'ammonium, améliorant de pâte (stéaroyl lactylate de sodium, émulsifiant, acide ascorbique, azodicarbonamide, monoglycérides et diglycérides, monoglycérides éthoxylés, phosphate monocalcique, enzymes, gomme de guar, peroxyde de calcium, farine de soja), propionate de calcium et de sodium (conservateurs), lécithine de soja.

Des trucs supers, non ? Vous devez apprécier surtout le sirop de glucose à haute teneur en fructose (pour chopper le diabète ?), l’huile de soja partiellement hydrogénée (pour les maladies cardiaques ?) et la longue liste de produits chimiques tels que le sulfate d'ammonium et le propionate de sodium. Miam-miam. Je bave rien que d’y penser.

Voici maintenant le point vraiment choquant dans tout ça : À mon avis, aucun être raisonnable (sauf l’homme) ne mangera du pain de hamburger McDonald, car ce n'est pas de la nourriture !

Il s’avère qu’aucun animal normal, bactérie ou moisissure, ne confondra le pain de hamburger McDonald avec de la nourriture. Selon leur ressenti, ce n’est tout simplement pas un truc comestible. C'est pourquoi ce pain pour hamburger bionique ne peut tout simplement pas se décomposer.

Ceci m'amène à la conclusion de cet intermède totalement risible : Il n’existe sur la planète Terre qu’une seule espèce assez stupide pour penser qu’un hamburger McDonald est de la nourriture. Cette espèce souffre d’une grimpée en flèche des taux de diabète, de cancer, de maladies cardiaques, de démence et d'obésité. Cette espèce, qui prétend être la plus intelligente de la planète, se comporte pourtant d’une manière si débile qu'elle nourrit ses propres enfants de trucs chimiques toxiques et de ces atroces aliments bidons que même les champignons sont incapables de manger (et, juste pour votre information, les champignons mangent le fumier de vache).

Intéressé de deviner de quelle espèce je parle ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà le vrai sujet de l’histoire. Ce n'est pas que les hamburgers McDonald ne se décomposent pas, c'est que les gens sont assez stupides pour les manger. Mais ce n’est pas de si tôt que vous trouverez cette histoire rapportée sur CNN.

Source : http://www.wmaker.net/etreinformer/Pourquoi-le-hamburger-McDonald-ne-se-decompose-pas_a4571.html

ARTICLE 4 :

L’arme du Boycotte, efficacité prouvé 2.

 

Ribaat

Une des entreprises vampires à l’heure actuelle est donc l’entreprise manifeste de McDonald’s dans le monde, deuxième emblème de l’impérialisme américain, après Coca-Cola !

Ce qui est surprenant est la ressemblance entre le clown imaginaire de McDonald’s et le film fictif américain « Il est revenu », un monstre mangeur d’enfants sous l’apparence d’un clown et ses ballons ci-dessus, afin d’attiré ses victimes qui finiront dans son ventre mâché et digéré comme un hamburger : on n’est pas loin de l’image de marque de Ronald, le clown mascotte de McDonald’s arrivé à ce niveau de lecture n’est-ce pas !

Boycotter cette chaîne de fast-food est facile pour un musulman et une musulmane entre autres, leur viande n’est pas Halal, c'est-à-dire non autorisé puisqu’elle n’est pas sacrifiée selon le droit Islamique !

Diminuer la consommation chez McDonald’s, c’est diminuer la dictature économique du capitalisme Etats-uniens dans le monde et son soutien économique au tyran Israélien, tout en économisant votre porte monnaie et la prévention de votre santé !

Conclusion

Ribaat

 

 

 

 

 

 

 

Le matérialisme poussé à l’extrême est l’une des maladies du cœur qui cause ce genre de corruption. Les fast-foods et autres peuvent devenir un outil du mal utilisés à tords et à travers, comme ils peuvent revenir sur un concept beaucoup plus justes, à condition de suivre les préceptes de l’Islam qui donnent des droits à l’humanité, aux animaux, aussi bien qu’a l’environnement, loin du gaspillage et des conditions de travail poussé à l’extrême.

Allah le Seul Législateur légitime dans l’univers, dit :

« La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains ; afin que [Allah] leur fasse goûter une partie de ce qu'ils ont œuvré ; peut-être reviendront-ils (vers Allah). » (Coran : sourate 30 verset 41)

Allah dit la Vérité.

Partager cet article

Repost 0