Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
les tyrans de ce monde / Depuis Mai 2006

Dernier sermon (Sheikh Oussama ibn Laden)

24 Avril 2017 , Rédigé par Ribaat Publié dans #ETUDES & ANALYSES

Au nom de Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

Dernier sermon (Sheikh Oussama ibn Laden)

Posté par Abdullah Ali Al Faransi, du Forum Ansar al Haqq, 25 Mai 2011

Message du Chahid (Martyr) de l’Islam -tel que nous le considérons- à sa Oummah musulmane. Source vidéo médiatique As-Sahab 1432H / Avant Mai 2011 :

Lien : http://www.ansar-alhaqq.net/forum/showthread.php?t=12988

Vidéo : http://www.dailymotion.com/video/xivu1h_st-fr-dernier-message-du-lion-de-l-islam-sheikh-oussama-ben-laden_news

Retranscription de l’audio :

Ribaat 1435H / Février 2014, que Allah récompense ceux qui ont réalisés le montage et la traduction vidéo ainsi que tout transmetteur de la vérité, amine.

Mise à jour Avril 2017

 

 

Sheikh Oussama Ibn Laden (environ 5 ans après l’annonce de l’Etat Islamique en Irak et au Sham) :

La Louange est à Allah, nous Le Louons, implorons Son aide, et Lui demandons pardon. Et nous cherchons refuge auprès de Lui contre le mal de nos personnes et les méfaits de nos actes.

Celui que Allah guide, nul ne peut l’égarer, et celui que Allah égare, nul ne peut le guider. Et je témoigne qu’il n’y a pas de divinité autre que Allah, Il est Unique et sans associé. Et je témoigne que Mohammed est Son Serviteur et Son Messager.

Ensuite,

Oh ma Oummah musulmane, nous suivons avec toi cet évènement historique solennel. Et nous partageons ta joie et ton bonheur ! Nous sommes heureux lorsque tu es heureuse et nous sommes tristes lorsque tu es triste. Félicitations alors pour tes triomphes ! Que Allah fasse miséricorde à tes martyrs, qu’Il soigne tes blessés et qu’Il libère tes prisonniers ! Des jours de gloire ont pointé chez les musulmans -et des dirigeants (tyrannique) ont disparu des pays arabes - Des trônes ont été pliés et la bonnes nouvelle nous est arrivée !

Cela fait longtemps que la Oummah a le visage tourné vers l’Orient, guettant la victoire dont les signes avant coureurs ont commencé à poindre l’horizon, et puis voilà que le soleil de la révolution s’est levé au Maghreb ! La lumière de la révolution est venue de Tunisie. La Oummah l’a adoptée et les peuples s’en sont réjouis. Les dirigeants sont restés sans voix et les juifs ont pris peur, sentant l’approche des promesses…Car la chute du tyran a sonné la fin des signes de l’humiliation, de la soumission, de la peur et de la renonciation. Les notions de liberté, de fierté, de courage et d’audace se sont dressées. Les vents du changement ont soufflé, poussés par le désir d’être libéré.

La Tunisie a pris les devants et à une vitesse fulgurante les chevaliers d’Egypte ont emprunté aux hommes libres de la Tunisie une flamme pour la place Tahrir. C’est ainsi qu’une révolution imposante a commencé, une révolution fatidique pour l’ensemble de l’Egypte et pour la Oummah entière si elle maintient des liens solides avec Son Seigneur. Ce n’est point une révolution pour la nourriture et les vêtements, mais une révolution de dignité et de fierté, de don et de dévouement, qui a illuminé toutes les villes et les villages autour du Nil.

Les jeunes de l’Islam ont vu réapparaitre leurs gloires, ils ont aspiré ardemment à revivre l’époque (glorieuse) de leurs ancêtres. Ils ont ainsi emprunté des flammes de la place Tahrir pour soumettre les régimes des tyrans. Ils se sont rebellés contre le battil (le faux et la tromperie). Ils ont brandi leurs poings à sa face et n’ont pas eu peur de ses soldats. Ils ont fait un engagement et s’y sont tenus. En effet les ambitions sont tenaces, les bras supportent et la révolution est prometteuse. Je dis à ces révolutionnaires libres partout dans le monde : Tenez fermement à votre initiative et méfiez vous des négociations. Car il n’y a pas de juste milieu entre les gens de la vérité et les gens du mensonge. Non ! Pas du tout ! Et rappelez-vous que Allah vous a fait don de ces jours qui auront beaucoup d’incidence dans l’avenir.

Vous en êtes les chevaliers et les commandants, et vous tenez dans vos mains les rennes de la direction. La Oummah a gardé de coté pour cet évènement solennel, alors continuez votre marche et ne craignez pas les difficultés.

Poésie

La marche vers le but a commencé et le libre avance avec détermination.

Et une fois que le libre commence à marcher, il ne faiblit pas et ne s’arrête pas.

Il ne s’arrêtera pas avant que les objectifs souhaités et les espoirs fondés ne soient atteints par la permission de Allah Le Très Haut. Votre révolution est le pivot et le dépôt des espoirs des affligés et des blessés. Vous avez soulagé le Oummah de tourments énormes, que Allah vous soulage de vos tourments et vous êtes en train de réaliser de grands espoirs, que Allah réalise les vôtres ! Vous vous êtes arrêtés sur la même voie que Tarek (ibn Ziyad à la conquête de l’Espagne) le désespoir derrière vous et l’espoir devant.

Poésie

Et la dignité se reprend par le sang avec lequel elle a été enlevée.

Et le lion meurt en défendant sa tanière.

Celui qui sacrifie son âme généreusement pour Son Seigneur afin de repousser leur tromperie ne mérite pas d’être réprouvée…

O fils de ma Oummah musulmane ! Vous êtes devant un carrefour dangereux et une grande et rare opportunité historique de redresser la Oummah, et de vous libérer de l’asservissement aux passions des dirigeants, à la loi des hommes et à la domination occidentale. C’est un grand péché et une immense ignorance de laisser passé cette opportunité que la Oummah attend depuis de longues décennies. Saisissez-la donc, détruisez les idoles et instaurez la justice et la foi. Et par la même occasion je rappelle aux véridiques que la mise en place d’un Comité de consultation chargé de donner des conseils aux peuples musulmans dans tous les axes importants et un devoir légitime qui incombe plus à quelques jaloux qui avaient averti très tôt de la nécessité d’éradiquer ces régimes tyranniques et qui jouissent d’une grande confiance de la part des masses musulmane.

Ils doivent commencer ce projet et l’annoncer rapidement, loin de la domination des dirigeants dictateurs ; et mettre en place une salle d’opérations qui suivra le rythme des évènements. Pour travailler en lignes parallèles et couvrir ainsi tous les besoins de la Oummah, tout en profitant des propositions des gens sensés au sein de cette Oummah. Et se faire assister par les centres de recherches qualifiés et les sensés parmi les gens de sciences afin de porter secours aux peuples qui luttent pour renverser leurs tyrans et dont les enfants s’exposent à la mort. Et orienter les peuples qui ont fait tomber le dirigeant et certains de ses piliers, par des mesures nécessaires afin de protéger la révolution et atteindre ses objectifs.

Sans oublier de coopérer avec les peuples qui n’ont pas encore commencé leurs révolutions afin de déterminer le meilleur moment pour cela et ce qu’il est nécessaire de faire avant. Car tout retard risque de provoquer la perte de cette opportunité, et la déclencher avant l’heure augmenterait le nombre de victimes. Je pense que les vents du changement vont souffler sur l’ensemble du monde musulman avec la permission de Allah. Les jeunes doivent se préparer à cette tache comme il faut et ne pas décider d’une chose avant d’avoir concerté les gens expérimentés et véridiques, ceux qui s’éloignent des demi-solutions et qui ne courtisent pas les oppresseurs. Et quelqu’un avait dit : « l’avis doit être consulté en premier, bien avant le courage des braves, c’est lui d’abord ensuite c’est à eux »

Oh ma Oummah musulmane, tu as déjà assisté-il y a quelques décennies- à des révolutions dont les gens se sont réjouis mais dont ils n’ont pas tardé à gouter les désastres. Aujourd’hui, le moyen de protéger la Oummah et sa Révolution contre l’égarement et l’oppression, est celui de commencer une révolution de sensibilisation et corriger les concepts dans divers domaines, surtout ceux qui sont fondamentales. Le plus important d’entre eux est le premier pilier de l’Islam. Et le meilleur qui a été écrit à ce sujet, c’est le Livre : « Des concepts qui doivent être rectifiés » par le Shaykh Mohammed Qoutb.

La faible sensibilisation qui règne chez de nombreux fils de la Oummah et qui résulte de la fausse culture que les dirigeants répandent depuis de longues décennies, est de loin la catastrophe la plus grande. Les autres catastrophes de la nation ne sont d’ailleurs que l’un de ses fruits amers, comme la culture de l’humiliation, la honte et la soumission, ainsi que vouer une obéissance absolue aux dirigeants, ce qui revient à les adorer en dehors de Allah. Leur céder des droits religieux et civils les plus importants et faire en sorte que les valeurs, les principes et les gens tournent dans leur orbite, tout cela fait perdre à l’être humain son humanité et le fait courir derrière le dirigeant et sa volonté, sans prise de conscience et sans aucune clairvoyance, et ainsi il devient imma’a (sans avis et sans personnalité) : si les gens font bien, il fait bien aussi, et s’ils font mal, il fait mal aussi. Il devient ainsi une marchandise médiocre dont le dirigeant fait ce qu’il veut ! Ceux-là sont victimes de l’oppression et de la dictature dans nos pays : ceux que les dirigeants ont sortis afin qu’ils clament leurs noms et qu’ils se rangent de leurs cotés.

Les dirigeants ont veillé à ce que les gens renoncent aux droits les plus importants que Allah leur a donnés. Ils ont retardé les cerveaux de la Oummah, et ont marginalisé son rôle dans les affaires générales et importantes à travers les efforts concertés des institutions religieuses de l’Etat et ses mass médias dans le but de les rendre légitimes. Ils ont alors ensorcelé les yeux des gens, leurs volontés et leurs cerveaux. Ils ont fait promouvoir l’idolâtrie du dirigeant et l’ont établie à tort au nom de la religion et au nom de la patrie pour que les gens la respectent ; pour l’implanter dans les cœurs et que les adultes le sacralisent. Les enfants n’en sont pas épargnés, eux qui sont une amana sous notre responsabilité. Ils sont nés sur la fitra (disposition naturel à l’adoration de Allah) mais ils ont tués leur fitra sans aucun remord et sans aucune compassion. Les adultes ont vieilli sur cela et les enfants ont grandi dessus, les dirigeants sont devenus plus tyranniques et les faibles encore plus affaiblis. Alors qu’attendez-vous ?

Secourez-vous donc, vous-mêmes et vos enfants car l’occasion est propice ! Surtout après que les jeunes de la Oummah aient déjà subi le poids de la révolution et ses épreuves, les balles des tyrans et leur tortures. Ils ont ainsi ouvert la voie par leurs sacrifices et ont dressé le pont de la liberté par leur sang. Des jeunes dans la fleur de l’âge, qui ont divorcé avec la vie de l’avilissement et de l’oppression. Ils ont demandé la dignité ou la tombe. Mais les dirigeants vont-ils comprendre que le peuple est sorti, et qu’il ne reviendra pas avant d’avoir réalisé les promesses ? Avec la permission de Allah le Très Haut.

Pour conclure, la grande injustice dans nos pays a atteint un niveau gigantesque, et nous avons beaucoup tardé à la réprouver et à la changer. Que celui qui a commencé continue, Allah lui donnera la victoire ! Et celui qui n’a pas commencé qu’il se prépare comme il se doit. Et méditez le hadith authentique du Prophète Mohammed (paix et bénédiction de Allah sur lui) qui a dit : « Il n’est pas de prophète suscité par Allah à sa nation qui n’ait eu parmi ses concitoyens des adeptes et des compagnons adoptant sa ligne de conduite et obéissant à ses ordres. Puis viendra après eux des successeurs qui diront ce qu’ils ne font pas eux-mêmes et feront ce dont ils n’auront pas reçu l’ordre. Quiconque les combat de sa main sera croyant, quiconque les combat de sa langue sera croyant et quiconque les combat de son cœur sera croyant. Et après cela il n’y a plus le poids d’un grain de moutarde de foi » (Rapporté par Muslim)

Il a dit aussi : « Les seigneurs des martyrs sont Hamza Ibnou Abdil-Mouttalib et un homme qui se dresse devant un souverain injuste, lui ordonnant le bien et lui interdisant le mal et qui se fait tuer » (Rapporté par Ahmad)

Félicitations alors à celui qui est sorti avec cette intention sublime : s’il est tué il sera le seigneur des martyrs, et s’il vit, ce sera avec dignité et honneur. Alors portez victoire à la vérité et ne vous en faites pas.

Poésie

Car dire la vérité au tyran c’est la dignité et c’est la réjouissance

C’est la voie pour le bas-monde et c’est la voie pour l’au-delà.

Alors si tu veux, meurs en esclave ! Ou meurs libre si tu veux !

Oh Allah ! Accorde à ceux qui s’occupent de faire triompher Ta religion une victoire éclatante ! Donne-leur la patience, le succès et la conviction !

Oh Allah ! Apprête cette Oummah une affaire de bien ou les gens qui t’obéissent seront honorés et ou ceux qui te désobéissent seront avilis ; ou le bien sera ordonné et ou le mal sera réprouvé ! (*)

« Seigneur ! Accorde nous belle part ici-bas, et belle part aussi dans l’au-delà et protège nous du châtiment du feu » (Coran : sourate 2, verset 201)

Oh Allah ! Renforce-nous, réconforte-nous et stabilise nos pieds ! O Allah, frappe les leaders de l’oppression, les locaux et internationaux ! Oh Allah ! Donne-nous la victoire sur la communauté des mécréants ! Et notre dernière invocation est,

Louange à Allah Seigneur de l’univers.

Sheikh Oussama Ibn Laden (que Allah lui fasse Miséricorde)

« Omar al-Farouk (que Allah l’agrée) a dit : « Nous sommes une nation que Allah a honoré par l’Islam. Nous ne trouverons donc pas la dignité en dehors de lui. »

Note Ribaat (2) : Que Allah accorde la Miséricorde et le Martyr à notre frère Sheikh Oussama Ibn Laden, amine. La relève est assurée de nos jours, les révolutions en terre d’Islam continue par la persévérance et l’endurance contre les tyrans arabes. Ben Ali a fuit comme un poulet, Hosni Moubarak condamné pour corruption et fini en chaise roulante comme un pain moisi, Kadhafi fut exécuté comme un rat par les musulmans. La Syrie au Cham qui verra sa ville de Damas la futur Capital mondial de la Oummah et le siège du Khalifa Al-Mahdi à venir, est toujours au combat face au tyran chiite idolâtre Bachar al-Assad et sa bande de démons. La résistance honorable des Moudjahidin mettra donc du temps face aux dirigeants mécréants, et l’injustice finira donc par disparaitre. Tôt ou tard les Moudjahidin se mobiliseront pour former l’Etat Islamique Mondial à l’arrivés des Khalifa de Al-Mahdi et du Prophète Jésus (paix sur lui) et trouveront donc tout sur place pour la Gloire de Allah sur Terre !

 

Partager cet article

Repost 0